Principal

Le diabète

Quel est l'anévrisme veineux Galen

La fréquence des anomalies de la veine de Galen ne dépasse pas 1% chez les personnes de tous âges, mais près du tiers des malformations vasculaires cérébrales chez le nouveau-né et le jeune enfant relèvent de cette pathologie. Chez les garçons, il est détecté deux fois plus souvent que chez les filles.

Selon les statistiques, jusqu'à 90% des cas de malformations congénitales de la veine de Galen aboutissent à la mort précoce du bébé, ce qui est associé à la fois à la gravité de la pathologie et à la volonté insuffisante des spécialistes de traiter la maladie, au manque de profils opératoires neurochirurgicaux et vasculaires. Le pronostic est nettement pire chez les patients nés avec des signes d'insuffisance cardiaque, d'hydrocéphalie et de troubles de la circulation sanguine dans les hémisphères du cerveau.

Ces dernières années, la mortalité a été ramenée à 70-80% et des cas isolés de lutte réussie avec pathologie sont décrits, ce qui est dû en grande partie aux progrès réalisés dans le domaine des méthodes de recherche en échographie et à l'amélioration des techniques de microchirurgie et d'endovasculaire en neurochirurgie. Malheureusement, les médecins ne sont toujours pas en mesure de donner aux parents de bébés présentant des anomalies de la veine de Galen des recommandations au moins encourageantes.

Anatomie et types de pathologie de la grande veine cérébrale

La veine de Galen est appelée une grande veine cérébrale, car elle est l’un des plus gros troncs veineux transportant du sang saturé en dioxyde de carbone et en produits métaboliques, provenant des parties internes du cerveau - noyaux sous-corticaux, cuspides visuelles, septum transparent, plexus des ventricules latéraux.

La veine cérébrale majeure appartient au système veineux profond et passe dans l'espace sous-arachnoïdien (on l'appelle aussi la citerne de la veine du même nom dans cette région), qui se connecte au sinus veineux sagitital inférieur pour former un sinus direct. Dans le sinus droit et coule une grande veine de Galen.

L'anatomie de la veine de Galen dépend de la forme de la tête. Sa longueur est d'environ 12-14 mm. Elle peut atteindre 2 centimètres pour les personnes ayant un crâne de type dolichocéphale (tête longue et étroite), et pour les brachycéphales à tête courte et large - un peu plus d'un centimètre.

Le diamètre du vaisseau n’est pas lié à la forme du crâne et est en moyenne de 5 à 7 mm. Cependant, il est à noter que le brachycéphale a un tronc relativement court mais plus large que le dolichocéphale avec une veine longue et étroite.

Le débit sanguin à Vienne Galen chez les enfants jusqu'à l'année - 4-18 cm / sec.

Parmi les modifications les plus souvent détectées sur le navire considéré, on peut citer:

  • Anévrisme de la veine;
  • Malformation artérioveineuse de la grande veine cérébrale.

Anévrisme de la veine de Galen

L'anévrisme de la veine de Galen est l'une des formes les plus difficiles et relativement difficiles de la pathologie vasculaire cérébrale pour le diagnostic et le traitement précoces. Malheureusement, on ne le trouve généralement pas avant le troisième trimestre de la gestation, ce qui constitue un véritable choc pour les futurs parents, car les échographies de dépistage précédentes avaient montré que les résultats étaient normaux.

Dans le même temps, un défaut révélé, même tardivement pendant la grossesse, permet de décider de la stratégie de traitement du bébé avant de mettre bas, de choisir un dispensaire et un spécialiste, pour s'accorder psychologiquement à la lutte pour le bien-être de l'enfant.

L'anévrisme de la veine de Galen se forme in utero. Initialement, la nutrition des structures cérébrales dans un embryon en croissance se fait par les vaisseaux embryonnaires, qui évoluent en artères et en veines à part entière au cours des deux premiers mois de la gestation. Si ce processus est interrompu, les vaisseaux fœtaux restent dans le cerveau fœtal, provoquant des anévrismes et d'autres malformations.

Parmi les raisons pouvant contribuer aux anomalies de la formation du lit vasculaire, indiquez:

  1. Exposition à des virus et à des bactéries (herpès, rubéole, infections respiratoires, etc.);
  2. Prendre certains médicaments;
  3. Influence des rayonnements ionisants.

Il est important de noter que le défaut est posé dans le premier tiers de la gestation, mais devient perceptible beaucoup plus tard pour le diagnostic.

Du point de vue de l'anatomie de l'anévrisme, il peut y avoir une augmentation locale de la lumière de la veine, mais beaucoup plus souvent, cela ressemble à des messages multiples entre vaisseaux sous la forme d'une bobine constituée de vaisseaux embryonnaires.

Le sang des artères cérébrales (le système carotidien interne et le système vertébro-basilaire) est évacué dans une veine anormalement formée, n'atteignant pas suffisamment le tissu nerveux des hémisphères et des formations sous-corticales, ce qui provoque l'anémie, et la région veineuse est surchargée.

Les vaisseaux embryonnaires ne possèdent pas de couche de muscles lisses, ce qui leur permet de se rompre facilement avec le sang versé dans le tissu nerveux et de s’étirer avec un excès de liquide. L'étirement et l'augmentation du diamètre de la partie veineuse du flux sanguin contribuent à la compression du liquide céphalo-rachidien et au développement de l'hydrocéphalie.

L'anévrisme de la veine de Galen se trouve dans la partie antérieure du crâne, derrière et au-dessus des monticules de la citerne du même nom. Il existe plusieurs formes d'anévrisme:

  • Intramural lorsque l'artère tombe directement dans la veine.
  • Choroïde - représenté par le plexus choroïdien dans la fente choroïdienne.
  • Parenchyme - plusieurs messages vasculaires sont situés dans le parenchyme cérébral.

Vidéo: Anévrisme de la veine de Galen à l'échographie

Malformation de la grande veine cérébrale

La malformation de la veine de Galen est la modification du système vasculaire, dans laquelle une bobine est détectée sous la forme d'une bobine composée de vaisseaux embryonnaires et d'une grande veine dilatée (anévrisme). C'est-à-dire que la malformation inclut toujours un changement anévrismal de la veine.

Les malformations sont caractérisées par le sous-développement des fibres élastiques et musculaires de la couche médiane de la veine, de sorte que même une légère augmentation de la pression s'accompagne d'une expansion de la lumière des vaisseaux, qui ne fait que s'aggraver avec le temps. L’anévrisme peut prendre la forme d’une poche ou d’une augmentation diffuse de la lumière du vaisseau.

La malformation artério-veineuse de la veine de Galena peut être murale lorsque les artères du cerveau s'approchent de la veine dilatée anévrysmale et y tombent directement, ainsi que les artères choroïdiennes - les enchevêtrements pathologiques des vaisseaux alimentant la malformation qui se jette dans la veine dilatée du galène.

Malformation associée dans la veine dilatée de façon anévrysmatique de Galen appuie sur les tissus environnants, contribuant à leurs changements atrophiques, leur déplacement, leur blocage du liquide céphalo-rachidien et leur écoulement veineux, en raison desquels l'hydrocéphalie augmente.

Vidéo: Malformation de la veine de Galen

Manifestations d'anomalies veineuses

Les symptômes d'anomalies du lit veineux du cerveau se manifestent déjà à la naissance chez la moitié des bébés. Le principal symptôme des modifications anévrismales de la veine de Galen est une insuffisance cardiaque associée à une augmentation de la pression veineuse dans le cerveau et la veine cave, ce qui crée une surcharge de ressources sur le cœur de l'enfant. Étant donné que l'anévrisme fonctionne pendant la période prénatale, au moment de la naissance, le bébé a une probabilité élevée de décompensation de l'activité cardiaque.

enfant diagnostiqué avec malformation veineuse maligne

Les signes cliniques d'anévrisme sont:

  1. Fatigue rapide de l'enfant pendant l'alimentation
  2. Gonflement des tissus mous;
  3. Essoufflement avec risque d'œdème pulmonaire;
  4. Décalage du développement physique dès les premiers mois de la vie.

Le syndrome hydrocéphalique est un signe défavorable d’écoulement veineux veineux, ce qui indique une compression de l’eau cérébrale provenant des vaisseaux en expansion, transportant le liquide céphalo-rachidien des ventricules latéraux et des espaces sous-arachnoïdiens, ou une forte décharge de sang dans les veines du crâne.

L’hydrocéphalie se manifeste par une augmentation de la taille de la tête du bébé, une expansion de ses veines superficielles visible à l’œil nu. Dans le contexte du syndrome hydrocéphalo-hypertensif, des vomissements, des convulsions, un straigogramme, un strabisme, des troubles neurologiques focaux sont possibles.

En conséquence de la dérive du sang de l'hémisphère, ils ne reçoivent pas suffisamment de sang, ce qui perturbe le développement de l'intelligence et entraîne un retard mental. Dans de rares cas, des hémorragies dans la substance du cerveau avec convulsions, un coma, une paralysie sont possibles.

La malformation de la veine de Galen donne des manifestations dans la petite enfance, très rarement chez les adultes. Le plus souvent, il se produit avec une hydrocéphalie et une hypertension intracrânienne avec compression de l'aqueduc cérébral, ainsi que des hématomes intracérébraux, un syndrome convulsif, des troubles du développement moteur et mental et des troubles neurologiques focaux.

En raison de la charge accrue sur le myocarde, ainsi que de malformations concomitantes du système cardiovasculaire, l'insuffisance cardiaque avec dyspnée, œdème et cyanose apparaît assez tôt.

Selon la gravité de l'évolution, il existe plusieurs types de malformations cliniques:

  • Type I - Évolution grave avec mortalité élevée, insuffisance cardiaque et respiratoire, foie hypertrophié, hydropisie cérébrale;
  • Type II - troubles focaux neurologiques sévères, hypoplasie du cerveau, signes d'altération du flux sanguin artériel en raison d'un shunt sanguin;
  • Type III - troubles de l'écoulement veineux avec une pression croissante, pathologie de la liquorodynamique, hydrocéphalie associée.

Nuances de diagnostic de malformations veineuses

Le diagnostic de la pathologie des veines intracrâniennes est réalisé par:

  1. Angiographie par radiocontraste - après la naissance d'un bébé, il s'agit de la principale méthode de recherche jouant un rôle déterminant dans la détermination des tactiques chirurgicales.
  2. L'échographie Doppler - avant l'accouchement au troisième trimestre et après la naissance d'un bébé (neurosonographie) est le moyen le plus sûr et le plus abordable de diagnostiquer;
  3. TDM, IRM - au début de la période néonatale.

La détection de l'anévrisme d'une veine de Galen devient possible pas avant le troisième trimestre de la gestation avec l'utilisation des ultrasons. L'anomalie ressemble à une formation anéchoïque au centre du crâne. Le balayage par ultrasons est complété par Doppler, déterminant la nature du flux sanguin dans les vaisseaux malades.

Si une femme n'a pas été examinée avant d'accoucher, il est extrêmement difficile de suspecter une pathologie en raison de sa rareté et de l'absence de signes cliniques dans certains cas au moment de la naissance de l'enfant. Les pédiatres diagnostiquent en excluant les autres causes d'œdème cérébral et d'insuffisance cardiaque.

Outre le diagnostic par ultrasons, on utilise la tomographie informatisée et l'IRM, qui montrent l'enchevêtrement de vaisseaux intracrâniens anormalement développés. Clarifier la nature de la ramification des vaisseaux embryonnaires, leur relation avec la normale, la présence ou non de thrombose permet une angiographie radio-opaque, qui développe également un plan de traitement chirurgical.

Traitement

Si le défaut est détecté pendant la grossesse, une césarienne programmée peut être proposée à la femme, suivie d'un traitement chirurgical de la maladie. La tactique chez les femmes enceintes, même avec une pathologie asymptomatique après la naissance, est inacceptable.

La principale méthode de traitement des anévrismes et des malformations veineuses de Galen est considérée comme une intervention chirurgicale - l’embolisation endovasculaire de vaisseaux qui alimentent la formation de vaisseaux sanguins avec des compositions de colle, des microspiraux. L'opération est préférable d'effectuer de 2-3 mois à six mois de la vie de l'enfant, mais au fur et à mesure que l'insuffisance cardiaque progresse, au plus vite. En préparation à l'intervention, des anticoagulants sont prescrits pour prévenir la thrombose veineuse, ainsi que des remèdes pour le cœur afin de maintenir le cœur à un niveau acceptable.

embolisation mini-invasive de la veine de Galen, un cathéter est inséré à travers l'artère fémorale

Il est extrêmement dangereux pour un enfant plus âgé ou un adulte d'effectuer l'opération en raison du risque d'hémorragie dû au flux sanguin brusque dans les vaisseaux, qui a longtemps fonctionné dans des conditions de malformation et n'est pas prêt pour les nouvelles conditions de circulation.

Dans le cas de l'hydrocéphalie, la question d'une opération de manœuvre consiste à imposer une communication artificielle entre les ventricules du cerveau et la cavité du corps (pleurale, abdominale). Le shunt fournit un écoulement de liquide céphalo-rachidien, qui est ensuite réabsorbé par la surface de la membrane séreuse. Les interventions ouvertes sur les anévrismes ne sont pas effectuées en raison du risque opérationnel élevé et des complications graves possibles.

Malgré le développement de la chirurgie endovasculaire et l'amélioration des méthodes de diagnostic, le pronostic pour l'anévrisme et les malformations de la veine de Galen reste défavorable. Les enfants qui ont subi une intervention chirurgicale et qui ont survécu souffrent d'un retard de développement mental et psychophysique et souffrent parfois de troubles neurologiques graves.

Signes d'anévrisme veineux de Galen chez le fœtus et recommandations de traitement

L'anévrisme de la veine de Galen est une maladie rare mais dangereuse qui se développe dans l'embryon dans l'utérus. Cette maladie est difficile à diagnostiquer et n’est pratiquement pas traitable. La maladie peut se développer au cours de la vie, mais dans plus de 90 cas sur 100, l'anévrisme survient pendant la grossesse. Qu'est-ce que c'est, quel danger réside dans la pathologie et s'il existe des options de traitement, à ce sujet en détail dans l'article.

Quelle est la maladie?

L'anévrisme de la veine de Galen est un groupe d'anomalies qui inclut l'anévrisme lui-même, ainsi que des malformations vasculaires qui se produisent entre les éléments du système cérébral. Cette maladie peut s'exprimer sous plusieurs formes: sous forme de saillie de la paroi de la veine de Galen, tissage et déformation des vaisseaux, formation de glomérules à partir de ces vaisseaux.

Les vaisseaux déformés dans le système circulatoire et le cerveau diffèrent l'un de l'autre, car ils ont des parois de côtés différents de tailles différentes. Ils n'appartiennent pas à la catégorie des veines ou des artères, car ils ont une structure complètement différente et une composition différente des tissus - les parois de ces vaisseaux sont constitués de collagène et de fibres hyalines. Les malformations en médecine sont appelées violations de la forme et du développement de vaisseaux anormaux et, par conséquent, violation du cerveau.

Toutes ces pathologies dans 95% des cas sont congénitales - elles se développent lors de la formation du fœtus dans l'utérus. La médecine moderne nous permet de diagnostiquer ces maladies à un stade précoce et d’éviter les conséquences dangereuses pour la vie de l’enfant.

De telles maladies peuvent survenir à n'importe quel stade du développement fœtal, mais le plus souvent, elles apparaissent au cours du deuxième trimestre.

Les malformations sont l'absence de capillaires dans les vaisseaux. La survenue de malformations provoque une violation de la circulation sanguine, puisque le sang s'écoule directement de l'artère dans le système veineux, il ne pénètre pas dans le cerveau et le flux sanguin dans les cellules du cerveau diminue. Le manque de sang dans le cerveau conduit au fait que le métabolisme est perturbé dans les tissus, l'anévrisme de Galen peut se développer. Cette anomalie cérébrale est considérée comme la plus dangereuse, car elle entraîne de profonds changements dans la structure des tissus vasculaires et la perte de leur élasticité. Si les vaisseaux sanguins du cerveau perdent leur élasticité, le risque de rupture d'une veine et d'hémorragie grave dans le cerveau augmente plusieurs fois.

L'anévrisme se développe le plus souvent pendant la grossesse!

L'anévrisme est très rare, environ 1% de la population souffre de cette maladie. Les garçons sont plus susceptibles à cette pathologie, chez eux cela se produit 2 fois plus souvent. Comme le processus de circulation sanguine est perturbé par l'anévrisme, la mort est possible. C'est pourquoi le problème est très important en pédiatrie - le taux de mortalité est d'environ 90%, malgré les possibilités de la neurochirurgie.

Le danger de cette maladie est qu’elle se présente rarement, de nombreux médecins n’ont donc aucune expérience du traitement de ces enfants.

Toutes les opérations sur l'anévrisme de Galen ne sont effectuées que dans de grandes cliniques régionales. Même pendant l'embolisation, le taux de mortalité infantile est élevé. Les projections relatives à cette maladie sont extrêmement négatives. Par conséquent, si elle est détectée tôt, les mères suggèrent un avortement.

Pourquoi la pathologie survient-elle?

La médecine ne peut identifier sans ambiguïté la cause du développement d'une pathologie cérébrale, mais des études ont révélé quels facteurs pouvaient affecter l'apparition de l'anévrisme:

  1. Troubles congénitaux des artères cérébrales et de leurs tissus. Il n'y a pas assez de collagène dans ces artères, ce qui provoque des formations anormales sur les plis. Les défauts sont généralement un facteur héréditaire.
  2. La pathologie peut être formée par l'action des radiations, la prise de certains types de médicaments ou le stress intense. Il apparaît généralement au cours du premier trimestre de la grossesse.
  3. Violation de la structure des vaisseaux sanguins, qui se traduit par leur imbrication. La survenue de tissages sur la base de la génétique conduira à la défaite du système vasculaire.
  4. À l'âge adulte, un anévrisme peut survenir à la suite d'une blessure à la tête ou d'une tumeur au cerveau.
  5. Une pression élevée entraîne une augmentation de la charge sur la partie déformée de la veine et conduit à une rupture rapide.

L'anévrisme de Galena peut être une expansion du vaisseau et peut ressembler à de multiples shunts artérioveineux. En raison de l'apparition de shunts, le sang artériel est déchargé, c'est-à-dire que la nutrition du cerveau est perturbée et que la charge sur le lit veineux augmente considérablement.

Comment se manifeste la maladie?

Il existe trois types d'anévrisme de la veine de Galen:

  1. Forme intramurale.
  2. Forme parenchymateuse.
  3. Forme choroïdienne.

Parmi tous les patients atteints d'anévrisme, il se manifeste dès la naissance chez la moitié des patients. Chez les enfants, les symptômes peuvent être absents, mais s’ils le sont, ils se manifestent par une insuffisance cardiaque, due à la charge élevée du cœur gauche.

Chez les nouveau-nés, le symptôme est une décompensation, qui se manifeste par un œdème, un essoufflement et une fatigue lors du repas. L'insuffisance cardiaque entrave le développement de l'enfant.

Si la maladie n'a pas été détectée pendant la grossesse, il est assez difficile de diagnostiquer un anévrisme après la naissance d'un enfant.

Il y a un symptôme externe - le bébé a la tête élargie et les veines se détachent dessus. Des vomissements, un ptosis, un strabisme, des convulsions dues à une augmentation de la pression intracrânienne peuvent également survenir. Avec la croissance de l'enfant, vous pouvez remarquer un retard dans le développement mental, le tissu cérébral ne recevant pas une nutrition suffisante.

Méthodes de diagnostic

La neurochirurgie se développe, le diagnostic primaire est donc déjà possible avec une échographie planifiée au troisième trimestre. À l'écran, l'anévrisme ressemble à une masse anéchoïque dans la tête du fœtus.

Pour confirmer le diagnostic, les médecins utilisent des méthodes de mappage des couleurs très fiables.

Si la maladie n'a pas été détectée pendant la grossesse, il sera difficile de la diagnostiquer après la naissance.

Il y a plusieurs raisons à cela: la maladie est rare et le pédiatre peut perdre de vue ses symptômes. En outre, l'anévrisme veineux Galen n'est pas toujours visible cliniquement dès la naissance.

Pour le diagnostic par tomodensitométrie et IRM, sur les images prises par ces méthodes, des enchevêtrements bien visibles des vaisseaux sanguins. Une fois le diagnostic posé, une angiographie est effectuée pour planifier le traitement, ce qui déterminera la thrombose.

Méthodes de traitement de la maladie

La médecine moderne augmente les chances de guérison complète du patient. La méthode la plus efficace est la chirurgie, qui empêche la rupture de la veine.

Les neurochirurgiens effectuent les types d'opérations suivants:

  • Ventouses. L'anévrisme est exclu chirurgicalement de la circulation sanguine, mais la perméabilité des vaisseaux adjacents est préservée.
  • Piégeage - retrait complet de l'artère, la pathologie touchée. Une telle opération est efficace, mais elle n’est possible que dans des conditions de circulation sanguine normale.
  • Chirurgie endovasculaire - cessation de la perméabilité des anévrismes. En même temps, le site d'une veine est bloqué par une spirale spéciale. C'est l'opération la plus bénigne, car elle ne nécessite pas d'ouvrir le crâne.
  • Renforcement des parois des vaisseaux - une capsule est formée sur le site de rupture du tissu conjonctif. L'opération est saignante dangereuse après.

Le traitement chirurgical augmente les chances de vie de tout patient. Mais même l'opération ne garantit pas un résultat positif. Des problèmes surviennent souvent si l'intervention a été réalisée pendant une hémorragie, ainsi que d'autres facteurs aggravants.

La maladie présente également un symptôme prononcé: grandes veines sur la tête de l'enfant.

La meilleure solution serait une combinaison de médicaments et de traitements chirurgicaux. Les méthodes conservatrices comprennent la prise d'analgésiques, de médicaments qui aident à normaliser la pression artérielle, d'inhibiteurs des canaux calciques et de comprimés anticonvulsifs.

Prévisions des patients

Chez les nouveau-nés, la mortalité est très élevée - elle atteint 90%. Ce niveau peut être réduit par embolisation, lorsque l'anévrisme est retiré de la circulation sanguine. Mais même après une telle intervention, le taux de mortalité tombe à 78%. La mortalité est également réduite si une pathologie a été détectée pendant la grossesse. Dans une telle situation, l'accouchement opératoire est généralement effectué et commence immédiatement à traiter le nourrisson.

Même les enfants survivants ont du retard dans leur développement, ils ont souvent des névralgies et des problèmes cardiaques. Le cerveau de l'enfant étant mal nourri en sang, il est souvent retardé mental. La raison en est que lorsque des anévrismes dus à des troubles circulatoires apparaissent, des néoplasmes sur les vaisseaux. En conséquence, les vaisseaux ne peuvent pas fonctionner complètement, après quoi il y a violation d'activité dans le cerveau.

Anévrisme de la veine de Galen

Anévrisme de la veine de Galen - groupe d'anomalies du développement de la veine cérébrale cérébrale, résultant de la persistance de vaisseaux embryonnaires et de la formation de pontages artérioveineux. Manifesté par une insuffisance cardiaque, une hydrocéphalie, un retard dans le développement physique et mental. Les symptômes neurologiques sont caractéristiques, une rupture d'anévrisme avec une hémorragie intracrânienne est possible. Le diagnostic de l'anévrisme de la veine de Galen est réalisé lors d'un dépistage échographique prénatal par Doppler. Chez les nouveau-nés, le diagnostic est confirmé par CT, IRM, angiographie. Le traitement chirurgical est réalisé par embolisation des vaisseaux alimentant la veine.

Anévrisme de la veine de Galen

L'anévrisme de la veine de Galena combine de nombreuses anomalies vasculaires associées à une violation du développement embryonnaire de la veine cérébrale. La pathologie est extrêmement rare, la fréquence de toutes les malformations artério-veineuses du cerveau ne dépasse pas 1% chez la population de tous les âges. La pathologie est deux fois plus courante chez les garçons. L'urgence du problème en pédiatrie est associée à un taux de mortalité élevé, qui n'a que légèrement diminué ces dernières années (jusqu'à 50-70%), malgré les énormes progrès de la neurochirurgie vasculaire. En outre, en raison de la rareté des anévrysmes de la veine de Galen, la plupart des spécialistes ne sont pas préparés à de tels cas. Pour cette raison, toutes les opérations sont effectuées dans les principaux centres fédéraux.

Causes de l'anévrisme de la veine de Galen

La nutrition du tissu cérébral se fait d’abord par des vaisseaux embryonnaires dont les parois diffèrent de la paroi vasculaire normale. Dans les 4-8 semaines de la vie intra-utérine, ces vaisseaux sont remplacés par des artères et des veines à part entière. Sous l'influence de divers facteurs dommageables, ce processus est perturbé, les vaisseaux embryonnaires persistent. Ainsi, toutes les malformations artério-veineuses, y compris l'anévrisme de Galen, se produisent au cours du premier trimestre de la grossesse. De nombreuses bactéries et virus ont un tropique tropique pour les tissus nerveux et vasculaires. Des pathologies du développement des vaisseaux cérébraux peuvent également se former sous l’influence de médicaments, de radiations et d’autres facteurs.

L'anévrisme de la veine de Galen peut être représenté par l'expansion pathologique du vaisseau lui-même, mais implique le plus souvent la présence de multiples shunts artérioveineux de structure embryonnaire. Le shunt provoque un saignement artériel et, par conséquent, une anémisation du tissu cérébral. En outre, augmente la charge sur le lit veineux. Comme déjà mentionné, la structure des vaisseaux embryonnaires est différente de la normale. En particulier, ils ne possèdent pas la couche musculaire habituelle, ce qui est associé à un risque élevé de rupture par shunt. Le surpeuplement du lit veineux entraîne des étirements, ce qui permet une compression mécanique de l'aqueduc sylvien avec formation d'hydrocéphalie.

Classification et symptômes de l'anévrysme de la veine de Galen

La malformation artérioveineuse se situe dans la fosse crânienne antérieure, au-dessus et derrière les monticules visuels, dans le prétendu réservoir de la veine de Galen. Structurellement, il existe trois types d'anévrisme de la veine de Galen. La forme intra-muros est caractérisée par l'ouverture du tronc artériel directement dans la veine cérébrale majeure. Dans la forme choroïdale de l'anomalie vasculaire, les shunts artérioveineux sont situés dans la fente choroïdienne et tombent soit dans la grande veine, soit dans les veines embryonnaires pathologiques. L'anévrisme parenchymal de la veine de Galen diffère par la localisation de nombreux shunts dans le parenchyme cérébral.

La pathologie survient dès la naissance chez 50% des patients. Le principal symptôme est l'insuffisance cardiaque, qui résulte d'un retour veineux important du sang du cerveau et, par conséquent, d'une charge croissante du cœur gauche. Comme l'anévrisme veineux de Galen est toujours formé par voie intra-utérine, au moment de la naissance, l'insuffisance cardiaque est caractérisée par un risque élevé de décompensation. Cliniquement, cela se traduit par de la fatigue pendant la tétée, un œdème généralisé, un essoufflement dû à un œdème pulmonaire interstitiel. À l’avenir, l’insuffisance cardiaque devient l’une des causes du retard de développement physique.

L'hydrocéphalie est un signe de pronostic défavorable, car elle indique l'occlusion du sylvium de l'aqueduc ou un volume important de sang dans le lit veineux. La tête de l'enfant est agrandie dès la naissance, avec des veines dilatées visibles à sa surface. Vomissements, exophtalmie, symptômes neurologiques focaux sous forme de ptosis, strabisme peuvent être notés. L'augmentation de la pression intracrânienne est parfois accompagnée de crampes. À l’avenir, l’arriération mentale est également caractéristique, elle est également associée à une nutrition insuffisante des tissus cérébraux. Moins fréquemment, l'anévrisme de la veine de Galen se manifeste par des symptômes d'hémorragie intracrânienne: perte de conscience, convulsions, etc.

Diagnostic de l'anévrisme de la veine de Galen

Le diagnostic primaire est possible avec le dépistage par ultrasons de routine au troisième trimestre de la grossesse. L'anévrisme de la veine de Galen est visualisé comme une formation anéchoïque au centre de la tête. Pour confirmation, le mappage Doppler couleur est utilisé. La méthode a un degré de fiabilité élevé. En l'absence d'un diagnostic prénatal, il est difficile d'établir la présence d'une anomalie vasculaire après l'accouchement. Premièrement, la maladie est extrêmement rare et constitue donc une exception pour le pédiatre parmi de nombreuses autres causes d’insuffisance cardiaque et d’hydrocéphalie. Deuxièmement, l'anévrisme veineux de Galen ne se manifeste pas toujours cliniquement dès la naissance.

La tomodensitométrie et l'IRM sont également largement utilisées à des fins de diagnostic. Dans les images, vous pouvez visualiser les enchevêtrements pathologiques de vaisseaux embryonnaires. L'angiographie est nécessaire pour la planification du traitement, ce qui permet d'établir des relations topographiques avec des vaisseaux normaux et de détecter d'autres anomalies vasculaires possibles. Les résultats de l'angiographie permettent de suspecter une thrombose, de sorte qu'un examen par contraste des vaisseaux sanguins aux rayons X reste fondamental pour le diagnostic de l'anévrisme de Galen. Cette méthode permet aux chirurgiens vasculaires de planifier les tactiques d'intervention chirurgicale.

Traitement, pronostic et prévention de l'anévrisme de Galen

Actuellement, l’embolisation endovasculaire des vaisseaux alimentant l’anévrisme reste la principale méthode de traitement. L'âge recommandé d'un enfant pour une chirurgie est de 2 à 6 mois. Au stade de la préparation préopératoire, les anticoagulants sont utilisés pour prévenir la thrombose vasculaire, ainsi que les cardiotoniques pour compenser l'insuffisance cardiaque. En cas de signes d'hydrocéphalie grave, un shunt normalise la pression intracrânienne. Une dérivation ventriculopéritonéale est généralement effectuée. Les chirurgies à ciel ouvert dans le traitement des anévrismes de la veine de Galen ne sont pratiquement pas utilisées.

Le pronostic de la maladie est souvent défavorable. Le développement de méthodes modernes de neurochirurgie a permis de réduire la mortalité de 50 à 70%. Cependant, les survivants de l'opération, les enfants en retard de développement mental, les symptômes neurologiques persistent. La prévention primaire est réalisée avant la naissance. Lorsqu’une échographie détecte un anévrisme de la veine de Galen, les médecins et les parents déterminent la tactique à utiliser pour la gestion de la grossesse. La plupart des experts recommandent un accouchement par césarienne, suivi du traitement décrit ci-dessus. Actuellement, le taux de mortalité dans ces cas atteint 80%.

Anévrisme veineux galen chez le nouveau-né et dans l'utérus

Un type de pathologie rare mais extrêmement dangereux qui se développe chez le fœtus au cours du développement prénatal est appelé «anévrisme veineux galen». Le problème est difficile à diagnostiquer, il ne peut presque pas être traité. Des anomalies peuvent survenir au cours de la vie du patient, mais dans la plupart des cas, elles apparaissent au cours de la période de portage.

La maladie n’a pas son propre code dans la DCI et est classée comme commune - I71.

Informations générales

La maladie est représentée par un groupe de conditions anormales, comprenant l'anévrisme lui-même, des malformations vasculaires qui se produisent entre les éléments systémiques du cerveau.

Sources du problème

Malgré de nombreuses études, les véritables conditions préalables à la formation de la maladie n’ont pas été déterminées. Les experts identifient des facteurs potentiels contribuant à la survenue d'anomalies:

Anomalies congénitales dans les structures des tissus musculaires des artères cérébrales - la pathologie se forme au point d'une forte flexion ou de la réunion des artères. Le problème est accompagné d'une quantité insuffisante de collagène, ce qui contribue à l'apparition de composés anormaux. Ce type de défaut fait référence à des facteurs héréditaires.

Stabilité élevée de la pression et irrégularité du débit sanguin - entraînent des effets supplémentaires sur la section de la voie veineuse précédemment déformée et augmentent le risque de violation de son intégrité. Les troubles hémodynamiques les plus dangereux comprennent des problèmes au niveau des sections compliquées des artères.

Déviations héréditaires - imbrication non standard manifeste de vaisseaux artériels et veineux dans le cerveau. Le processus pathologique se forme dans le contexte des maladies vasculaires, avec lésions et lésions du crâne, associées à des formations tumorales à la tête et dans la région cervicale.

Toute condition préalable qui contribue aux modifications de la circulation sanguine et aux lésions des vaisseaux sanguins contribue à la formation d'anévrismes.

Classification et symptômes caractéristiques

Les experts identifient trois options pour la maladie:

  • option intra-muros - déterminée par l'ouverture de la voie artérielle directement dans la grande veine cérébrale;
  • type choroïde - caractérisé par un emplacement spécifique des shunts artério-veineux: ils sont localisés dans l’intervalle choroïdien et pénètrent dans les vaisseaux veineux embryonnaires anormaux ou la grosse veine;
  • parenchyme - détecté par un grand nombre de shunts, situés dans le parenchyme du cerveau.

50% des bébés nés avec cette maladie ne présentent aucune manifestation clinique évidente. La seconde moitié des bébés souffre d'une insuffisance fonctionnelle du muscle cardiaque. Étant donné que la déviation anormale se produit avant la naissance, le risque d'insuffisance cardiaque au stade de la décompensation apparaît pendant la période de développement embryonnaire.

Les manifestations symptomatiques de la maladie se caractérisent par:

  • dyspnée périodique - due à un œdème pulmonaire;
  • œdème grave de différentes parties du corps;
  • apparition rapide de fatigue au moment de l’alimentation.

Une performance insuffisante du cœur au fil du temps se manifestera dans les caractéristiques physiques de l'enfant - il commencera à être à la traîne des bébés du même âge que lui. Une déviation anormale peut être la principale cause d'hydrocéphalie, avec les signes cliniques suivants:

  • grand volume non standard de la tête d'un nouveau-né;
  • dilatation prononcée des vaisseaux veineux sur la tête;
  • nausées récurrentes avec vomissements;
  • vision floue;
  • augmentation constante de la pression artérielle;
  • états convulsifs;
  • hémorragies à l'intérieur du crâne;
  • évanouissements fréquents.

Le manque d'éléments nutritifs dans le tissu cérébral peut entraîner un retard mental. L’examen diagnostique complet du nourrisson est dû à l’apparition de problèmes de comportement ou d’aspect.

Diagnostics

La première définition de l'anomalie pathologique survient au troisième trimestre de la grossesse, après la formation finale du fœtus. L'échographie planifiée est déterminée par l'état du corps de l'enfant. Afin de clarifier les problèmes qui ont surgi, une échographie Doppler peut être réalisée, qui se caractérise par un niveau de confiance élevé.

Des méthodes supplémentaires pour déterminer l'anévrisme sont présentées:

  • IRM
  • fluoroscopie utilisant un agent de contraste;
  • CT

Méthodes de traitement

La détermination opportune et les tactiques thérapeutiques bien choisies augmentent les chances de récupération du corps. La méthode de traitement la plus efficace est une intervention chirurgicale qui empêche la violation spontanée de l'intégrité du corps de l'anévrisme et le décès qui en découle. Le risque de décès dépend du volume de l'objet anormal, de la négligence de la maladie et du manque d'assistance professionnelle.

La mort est due à l’apparition de maladies concomitantes, aux caractéristiques individuelles de l’organisme et n’est pas associée aux opérations. Le problème est résolu en utilisant les techniques suivantes:

Contraintes - implique une intervention intracrânienne à l'exception de l'anévrisme du flux sanguin général, avec maintien de la perméabilité dans les vaisseaux sanguins adjacents et principaux. Au moment de la chirurgie, le sang et les hématomes accumulés sont retirés de la zone des coquilles molles et des araignées. Cette version de l'opération est considérée comme l'une des plus difficiles parmi toutes les manipulations effectuées en neurochirurgie.

Tamponnage des parois vasculaires - la manipulation implique la création d'une capsule sur le site de la rupture, constituée de tissu conjonctif. La zone à problèmes est compactée avec de la gaze chirurgicale. À la période postopératoire, le risque de saignement spontané est élevé.

Excision d'une partie du vaisseau artériel touché par un anévrisme - lors de l'intervention des deux côtés d'un anévrisme rompu, appliquer des clips. La manipulation permet d’arrêter la circulation sanguine dans la zone à problèmes. L'opération est réalisée avec une circulation sanguine non perturbée dans un certain nombre de vaisseaux localisés et un apport sanguin normal aux structures cérébrales.

Techniques endovasculaires - la zone endommagée est bloquée à l'aide de microspiraux. La procédure garantit une intervention minimale et des traumatismes mineurs, la mise en œuvre ne nécessitant pas une ouverture du crâne. Nécessite une perméabilité normale des vaisseaux sanguins situés près de la zone à problèmes.

Après la mise en œuvre des interventions chirurgicales, il existe un risque de complications. Les conditions préalables à leur apparition sont supposées être le spasme des artères sanguines et le manque d'oxygène du tissu cérébral. La probabilité d'un problème augmente lors de l'intervention chirurgicale lors d'un saignement et le risque augmente en cas de lésion des parois de la lésion.

La direction opérationnelle est combinée avec la direction classique et implique une surveillance constante par le personnel médical. Le principal objectif de la pharmacothérapie est de rétablir l’accès de la circulation sanguine aux zones du cerveau endommagées par une pathologie.

La pharmacothérapie implique la nomination de:

  • analgésiques et médicaments antiémétiques - afin d’améliorer l’état général du patient;
  • la stabilisation des indicateurs de pression artérielle des médicaments - une augmentation des marques de pression artérielle est un facteur prédisposant à la violation de l'intégrité des anomalies tissulaires et à l'hémorragie ultérieure;
  • antagonistes du calcium - moyens visant à réduire le risque de spasme cérébral, à maintenir une circulation sanguine stable.

La combinaison de la chirurgie et du traitement médicamenteux est considérée comme optimale - si la pathologie est rompue, l'opération contribue à sauver la vie du patient et à prévenir le développement d'une issue fatale.

Conséquences de la rupture d'anévrisme

La rupture du corps de l'anévrisme provoque une hémorragie dans la région de l'espace sous-arachnoïdien, dans la zone des membranes molles et arachnoïdiennes, la formation d'un hématome intracérébral. Le problème est compliqué par l'accumulation de sang dans les cavités des ventricules cérébraux, le développement de spasmes, avec une diminution multiple des espaces vides dans les artères sanguines. L'accumulation de volumes de fluide entraîne la formation d'une hydrocéphalie.

À l’avenir, il y aura une nécrose des structures tissulaires et l’arrêt du travail de sections individuelles. Le patient s'inscrit:

  • paralysie partielle;
  • maux de tête;
  • nausée soudaine;
  • états convulsifs;
  • ptose - paupière supérieure à moitié fermée;
  • baisse de l'acuité visuelle, voire de la cécité.

Lors de la rupture spontanée de l'anévrisme, les signes cliniques sont exprimés:

  • sensations douloureuses du type pulsé qui ne sont pas supprimées par les médicaments anesthésiques;
  • problèmes d'activité cérébrale, troubles de la mémoire;
  • le patient a augmenté l'irritabilité, l'anxiété et les états dépressifs;
  • l'émergence de difficultés avec la libération de l'intestin;
  • la déshydratation;
  • des problèmes d'ingestion;
  • l'émergence d'une instabilité émotionnelle;
  • ralentir toutes les réactions;
  • problèmes d'élocution;
  • l'apparition d'un dysfonctionnement de l'appareil moteur.

Agents prophylactiques

Les mesures préventives primaires ont lieu au moment de porter le bébé. La détection de l'anévrisme de Galen lors du passage d'une échographie de routine détermine les tactiques supplémentaires de la gestion de la grossesse.

Dans la plupart des cas, une césarienne est prescrite et, après trois mois, le bébé subit une intervention chirurgicale. Malgré les efforts des spécialistes, le décès est enregistré dans 80% des cas.

Les femmes enceintes sont invitées à se conformer aux exigences suivantes:

  • éviter toute mauvaise habitude - la consommation de nicotine, d'alcool et de drogues;
  • vous enregistrez en temps utile et subissez toutes les inspections prévues;
  • suivez les règles de la bonne nutrition - dans le régime quotidien ne devrait pas être des plats nocifs;
  • arrêtez les médicaments incontrôlés - de nombreuses femmes enceintes abusent des teintures de valériane, d’agripaume et d’autres médicaments;
  • assister à des exercices de thérapie physique, faire des promenades obligatoires au grand air tous les jours;
  • traiter en temps opportun les maladies existantes, maîtriser les formes chroniques de maladies;
  • ne violez pas le mode de travail et de repos, dormez suffisamment, ne passez pas beaucoup de temps sur Internet et devant la télévision.

Beaucoup de filles en gestation tentent de se garder de toute activité physique et physique en se concentrant sur leur position. Les loisirs quotidiens au lit et devant l’écran de la télévision auront une incidence négative sur les performances du service cardiovasculaire, ce qui entraînera des problèmes de santé pour la mère et le bébé.

Prévisions

Les chances de survie lorsque la maladie est minime, le pronostic est extrêmement mauvais. Les techniques modernes utilisées en neurochirurgie ont réduit le risque de décès à 50-70%.

Les bébés survivants après la chirurgie ont un retard de développement mental, ils présentent des manifestations symptomatiques neurologiques. Ce sous-groupe ne peut jamais être 100% sain.

Identifier l'anévrisme de Galen dans les dernières étapes de la gestation laisse peu d'espoir aux parents pour la naissance. Dans la plupart des cas, le problème se termine par un avortement spontané ou la naissance d'un enfant malade, sans espoir de rétablissement complet de sa santé.

Le bébé a peu de chances d'acquérir des capacités intellectuelles standard, l'enfant peut à tout moment souffrir d'une rupture spontanée de l'éducation pathologique. Les adultes doivent comprendre que l'identification des problèmes et des recommandations des médecins en matière d'avortement médicamenteux est basée sur le désir de protéger la future mère du besoin de soins à vie d'une personne handicapée.

Anévrisme veine galène

Les filles, n'importe qui peut le savoir: un tel diagnostic avait été posé au Presser quelques semaines avant sa naissance et, au moment de sa naissance, il ne sortait pas de l'hôpital. terrible, j’ai réussi à apprendre quelque chose - je ne pouvais rien faire. Maintenant, je retourne lentement à la normale. Je voulais demander s’il pouvait récupérer complètement et ressembler à tout le monde. Quelqu'un peut-il avoir des exemples encourageants?

Hier, j'ai finalement reçu le résultat d'un examen gesto-logique Diagnostic principal: aspiration néonatale avec méconium. Complications: pneumonie bilatérale séreuse-desquamative, pneumothorax gauche serré, syndrome hémorragique Maladie de fond: anévrisme de la veine de Galen selon la clinique. Oedème cérébral plus quelques complications avec les vaisseaux sanguins d'un grand nombre de médicaments (jusqu'à ce que je me débarrasse finalement de tout ça, parce que je commence à creuser dans Internet, à lire, puis à pleurer.) Et moi aussi.

Me voici ici. Est devenue enceinte dès le premier essai. les analyses sont normales. Je me souviens de courir avec la pâte avant le retard et de vérifier, je savais qu'elle était enceinte. Et voici les deux bandes tant attendues. vient de commencer incroyablement mal au ventre et frottis. Courez chez le médecin. la menace. Mon grain a 4 semaines. sur le cinquième cœur battait. Le mari avait alors peur pour moi. Il dit que ce soit comme il se doit. Et puis je me suis énervé - si vous pouvez sauver le bébé, pourquoi ne pas le faire. Nommé Duphaston et papaverine dans le cul à piquer. Tout est devenu.

Anévrisme des veines de Galen chez le nouveau-né et le fœtus

Publié par admin dans Maladies et traitement 14/07/2018 0 1 vues

L'anévrysme veineux de Galen est une maladie caractérisée par un développement anormal de la veine de Galen (un vaisseau situé dans le cerveau humain). De plus, ces vaisseaux peuvent être entrelacés ou avoir des processus qui s’étendent d’une veine. La maladie peut évoluer au cours de la période embryonnaire et est donc associée à des affections congénitales. Les entrelacs des vaisseaux ont généralement des coquilles étranges, épaisses chez une personne ordinaire et minces chez une personne atteinte de pathologie. Les médecins sont très rares avec une maladie telle que l'anévrisme de Galen.

Ces tissus ne sont pas alimentés en sang, il pénètre dans les veines, de sorte que la circulation sanguine devient différente de la santé. C'est à cause du petit apport sanguin que divers désordres du cerveau et l'apparition de la pathologie de la veine de Galen se produisent. Il est très important de se rappeler que l'anévrisme est très dangereux, car les vaisseaux peuvent à tout moment éclater et une hémorragie peut se produire. Par conséquent, vous devez immédiatement consulter un médecin afin de ne pas provoquer la maladie.

Bien sûr, les médecins ne peuvent toujours pas trouver toutes les causes de l'apparition de cette maladie, mais certains facteurs ont une incidence sur l'évolution de la maladie:

  • si une personne présente des dommages congénitaux aux vaisseaux sanguins du cerveau en raison de leur courbure ou de leur courbure, cela peut en être la cause (en particulier la prédisposition génétique);
  • si une personne a une pression élevée, elle exerce une pression sur les zones des vaisseaux déjà endommagées, ce qui entraîne leur rupture;
  • Si une personne présente un type de lésion associé à des lésions des vaisseaux sanguins ou du cerveau, ainsi que de diverses maladies cardiovasculaires ou tumeurs, par exemple un cerveau ou une tumeur qui affecte la circulation sanguine, ceci peut entraîner des anévrismes.

Identifier la maladie peut être à la naissance de seulement cinquante pour cent des patients. Puisque la circulation sanguine est perturbée, il y a parfois une pression artérielle élevée, le cœur est lourd, ce qui entraîne une insuffisance cardiaque. Comme déjà mentionné, la maladie se forme chez le bébé encore dans l'utérus de la mère, de sorte que les signes d'échec sont visibles sur le visage.

Dès le plus jeune âge, un enfant peut se manifester:

  • fatigue - quand la mère donne le sein au bébé et que le nouveau-né se fatigue en se nourrissant;
  • gonflement, gonflement des endroits dans certaines parties du corps;
  • œdème pulmonaire.

En outre, l’anévrysme veineux de Galen peut provoquer une maladie telle que l’hydrocéphalie, caractérisée par une augmentation de la taille de la tête du bébé, ainsi que par des veines prononcées sur le cuir chevelu. Des symptômes tels que vomissements, vision floue, protrusion du globe oculaire, etc. De plus, en raison du fait que la pression est augmentée, il peut y avoir des convulsions chez le nouveau-né, ainsi qu'une hémorragie.

Si la mère d'un nouveau-né a remarqué des déviations dans le comportement de son enfant, des changements d'apparence, vous devez immédiatement consulter un médecin pour exclure ou confirmer cette maladie grave.

Il est possible de suivre les modifications dans le corps de l'enfant lors de l'examen de la mère en fin de grossesse, lorsque le fœtus est déjà complètement formé. L'échographie établit souvent un tel diagnostic, dans lequel les mères rendent compte de l'état de santé de leur enfant à naître. Les médecins parfois dopplerography, parce qu'il est efficace pour identifier de tels maux.

En général, si la mère du nouveau-né n'a pas été examinée pour l'apparence de telles déviations ou si elles n'ont pas été identifiées, il est difficile de juger des pathologies lorsque l'enfant est déjà apparu.

Cela est dû au fait que:

  • la maladie est extrêmement rare et, par conséquent, ses signes ne sont pas entièrement compris et parfois même inconnus;
  • les symptômes n'apparaissent pas toujours, ce qui retarde le traitement et le diagnostic de la maladie.

Les médecins ont également recours à l'imagerie par résonance magnétique ou à la tomodensitométrie, qui enregistrent les modifications dans les vaisseaux et détectent leur imbrication. Pour une étude plus approfondie, ils utilisent une radiographie de contraste, qui examine également les vaisseaux les plus proches afin de comprendre le schéma de l'intervention chirurgicale.

Pour résoudre les problèmes, il est très important de disposer des bons médecins, qui expliqueront la situation et aideront les parents à faire face à cette tâche difficile. Vous devez également disposer d'un outil de diagnostic auquel seuls des spécialistes qualifiés ont accès.

En raison du fait que le traitement est parfois retardé, une personne peut avoir une hémorragie cérébrale. En conséquence, le sang pénètre dans tous les tissus du cerveau, ce qui entraîne leur nécrose et leur dysfonctionnement complet, avec lequel on peut trouver une hydrocéphalie.

En raison de la rupture peut survenir:

  • maux de tête, souvent palpitant dans le cerveau, qui ne sont soulagés par aucune drogue;
  • perte d'espace;
  • être mal à l'aise dans la communauté ou stress dans la vie;
  • gestion infructueuse de leurs actions.

De nos jours, le pourcentage de vies sauvées de cette maladie augmente en raison du développement de la médecine et des technologies modernes. La meilleure méthode de traitement, selon les médecins, est la chirurgie, qui sauve même les plus gros anévrismes.

Pendant la chirurgie, il y a un risque d'endommager l'anévrisme. Ce sont les complications postopératoires. En outre, une intervention chirurgicale va de pair avec un traitement traditionnel. Divers médicaments sont prescrits, par exemple pour engourdir le site opératoire ou pour soulager une personne de vomissements.

Bien sûr, malgré les progrès de la science et de la médecine, les médecins ne peuvent sauver tous les nouveau-nés, le taux de mortalité est toujours très élevé. Pour sauver les enfants, ils essaient de détecter la maladie même au stade embryonnaire, mais ce n'est pas toujours le cas. Par conséquent, un équipement technique est activement mis au point pour étudier cette maladie.