Principal

Le diabète

Surveillance quotidienne de la pression artérielle: une indication sur la façon de passer

Dans cet article, vous apprendrez: Qu'est-ce que Smad, les indications pour la surveillance quotidienne de la pression artérielle, quelles maladies peuvent être identifiées par une telle étude. Au cours de la procédure, le patient devrait déchiffrer les résultats.

Auteur de l'article: Victoria Stoyanova, médecin de deuxième catégorie, responsable du laboratoire du centre de diagnostic et de traitement (2015-2016).

La surveillance quotidienne de la pression artérielle est une procédure de diagnostic. Il permet de mesurer de manière répétée la pression artérielle au cours de la journée à l'aide d'un appareil spécial.

Cela vous permet d'analyser les changements de pression pendant le jour et la nuit: que ce soit toujours augmenté (baissé), à quel type d'activité et combien il augmente (diminue), qu'il change pendant la nuit. Certains appareils mesurent non seulement la pression artérielle, mais aussi la fréquence cardiaque.

La référence à l'examen donne un cardiologue ou un thérapeute.

Indications pour

La procédure est prescrite aux patients qui se plaignent de:

  • fatigue
  • maux de tête, vertiges;
  • vision réduite, "mouches" devant les yeux;
  • bruit ou bourdonnements dans les oreilles, la pose des oreilles.

De plus, SMAD peut être prescrit à une personne ne présentant aucun symptôme désagréable, mais lorsque la pression est mesurée par un médecin, elle est augmentée. La raison en est peut-être le phénomène de «blouse blanche»: il s’agit d’une caractéristique individuelle, qui se traduit par une réaction psychologique spécifique chez le médecin. Une personne avec le phénomène de "blouse blanche" commence à s'inquiéter excessivement avec toutes les manipulations médicales, de sorte que sa pression et sa fréquence cardiaque augmentent. La mesure de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque à l'aide d'une surveillance quotidienne élimine l'influence de ce phénomène sur le diagnostic.

La procédure permet d'identifier l'hypertension artérielle (hypertension), ainsi que de déterminer sa cause - la maladie principale. Cela est confirmé lors d'études ultérieures. Également en utilisant cette méthode peut être diagnostiqué et hypotension chronique (hypotension) - une pression artérielle basse.

  • prédire à quel point l'hypertension artérielle est dangereuse pour un patient en particulier;
  • déterminer quelles complications il peut entraîner ou a déjà provoquées;
  • comprendre quel niveau d'activité physique est autorisé pour cette personne;
  • déterminer si les traitements sous pression qui ont déjà été prescrits sont efficaces.

Effectuer la procédure

  1. Tu viens chez le docteur. Il fixe un appareil portable sur votre corps pour la surveillance quotidienne de la pression artérielle. Il se compose d’un brassard (identique à un tonomètre conventionnel), d’un tube de liaison et de la partie principale de l’appareil, qui enregistre les données reçues dans la mémoire interne (le plus souvent, cet appareil est placé dans un fourreau suspendu à l’épaule ou fixé à la ceinture du patient)..
  2. Vous vivez la journée à votre horaire habituel, mais vous tenez un journal détaillé. Là, vous écrivez tout ce que vous avez fait pendant la journée avec le temps.
  3. L'appareil mesure la pression toutes les 15 minutes le jour et toutes les 30 minutes la nuit. Parfois, cette période peut être plus longue (par exemple, toutes les 40 minutes le jour et toutes les heures la nuit), en fonction des paramètres.
  4. Si des médicaments vous sont prescrits, informez-en votre médecin. Leur admission peut être annulée au moment de l'enquête. Si le médecin vous a dit que vous n'avez pas besoin d'annuler la réception (par exemple, dans le cas où il est nécessaire d'évaluer l'efficacité du traitement), buvez le médicament selon l'horaire précédent et enregistrez l'heure d'admission dans l'agenda. Vous pouvez également enregistrer à quel moment vous avez ressenti l'effet du médicament.
  5. Un jour plus tard, tu vas encore chez le médecin. Il retire l'appareil et dit quand venir chercher les résultats. Habituellement, le traitement des données ne prend pas plus d'une journée.

Avec les résultats, vous allez chez votre cardiologue ou votre thérapeute. Sur la base des données Smad, il peut établir un diagnostic et attribuer d'autres procédures de diagnostic afin de clarifier la cause de l'hypertension.

Mémo pour le patient

Avec le passage de cette procédure de diagnostic, vous devrez vous rappeler certaines choses.

La règle de base est la suivante: lorsque l'appareil commence à mesurer la pression artérielle (vous pouvez reconnaître ce moment en appuyant sur le brassard et certains modèles émettent un signal avant de commencer la mesure), arrêtez-vous, détendez-vous et abaissez-le. Sinon, l'appareil ne pourra pas mesurer la pression ou le résultat sera faux.

Smad: de quel type d'enquête s'agit-il, comment se fait-il et peut-il être trompé?

La surveillance quotidienne de la pression artérielle est une enquête qui vous permet d'identifier la dynamique des changements de la pression artérielle (TA) pendant la journée, soumis à une activité humaine normale. La technique est utilisée pour diagnostiquer l'hypotension et l'hypertension. Le nom commun est l'abréviation Smad.

Qu'est-ce que Smad?

Chez les personnes dont la fonction cardiovasculaire est altérée, la pression artérielle n’est pas constante. Les périodes d'augmentation ou de diminution constante de la pression artérielle au cours desquelles des signes cliniques spécifiques du trouble apparaissent sont l'exception plutôt que la règle. En règle générale, la pression augmente au cours de la journée, en fonction de la charge, de l'état psycho-émotionnel et même du régime alimentaire d'une personne.

Il est très difficile pour un médecin de diagnostiquer de manière fiable l'hypotension ou l'hypertension en mesurant simplement la pression artérielle. Cela est dû à la réaction du patient à une situation stressante qui se produit lors de la visite à la clinique. De plus, il existe même un terme spécial décrivant l’augmentation de la pression dans le cabinet du médecin - hypertension de la «blouse blanche».

Contrairement à une mesure de pression ponctuelle, le MADP fournit des données plus fiables.

Si une personne se sent mal à l'aise à la clinique, la mesure de la pression artérielle par un médecin ne peut être considérée comme fiable. La pression à la maison, au repos et les indicateurs lors de l'examen par un spécialiste varieront, souvent de manière très significative. Évitez les erreurs et déterminez avec précision la dynamique des changements de la pression artérielle au repos, sous une charge de ménage normale et sous l'influence d'autres facteurs, permet à Smad.

La surveillance du BPM 24 heures sur 24 et 24 heures sur 24 à l'aide de l'appareil spécial réalisé pendant la journée est la méthode la plus précise de diagnostic moderne des troubles de la pression artérielle chez les patients de tous les groupes d'âge.

Qu'est-ce qui définit SMAD?

Le dispositif Smad capture les moindres fluctuations de la pression artérielle et les présente sous forme de graphique. Les résultats obtenus de Smad ont été déchiffrés par un médecin, ce qui vous permet de poser un diagnostic avec précision et de sélectionner le schéma de traitement optimal.

  • pression normale ou «active» du patient;
  • changements de performance sous charge;
  • Tension artérielle la nuit;
  • pression du pouls.

Dans ce cas, le patient doit tenir un journal spécial qui aidera à déchiffrer avec précision les résultats du Smad. Le journal enregistre tous les moments de stress, diète, heure du réveil et heure du coucher. Si une personne était stressée pendant la journée, cela est également enregistré dans les dossiers, que le médecin doit ensuite analyser.

Décoder le Smad ne prend pas beaucoup de temps, grâce à beaucoup d'informations. L'appareil est très sensible et capture même les plus petits écarts de pression. Les données obtenues lors de la surveillance incluent les informations suivantes:

  • calendrier des changements de pression artérielle pendant la journée;
  • pression systolique, diastolique et de pouls moyenne;
  • valeurs de la pression artérielle inférieure et supérieure pendant le sommeil;
  • changement de performance sous charge;
  • le degré de réduction de la pression la nuit.

Après avoir compris quelles données peuvent être obtenues par la surveillance du MADP et ce qu’elles sont, il faut savoir quand cette méthode est utilisée en cardiologie, ainsi que tous ses avantages et inconvénients.

Exemple de résultat Smad

Quand l'examen est-il prescrit?

Smad vous permet de déterminer la dynamique des changements de pression dans diverses maladies. Indications pour la surveillance des indicateurs de Smad:

  • détermination du degré d'hypertension;
  • diagnostiquer l'augmentation de la pression de la situation;
  • l'hypotension;
  • surveillance de la pression chez les femmes enceintes.

Observez l'utilisation de SMAD, car les changements de pression au cours de la journée peuvent être attribués à des patients ayant récemment subi un infarctus du myocarde ou un accident vasculaire cérébral. Cela vous permet d’ajuster le schéma thérapeutique de manière opportune.

Les indications du suivi MADD sont le diabète sucré, les troubles de la grossesse, l’athérosclérose vasculaire, l’insuffisance cardiaque, l’insuffisance rénale. Les personnes atteintes de ces maladies et troubles constituent le principal groupe à risque pour le développement de l'hypertension.

Pendant la grossesse, Smad avait l'habitude de surveiller la condition des femmes. Les mauvais indicateurs de la pression artérielle quotidienne en fin de période sont des indications pour une césarienne d'urgence.

Des hypertensives avec SMAD doivent être réalisées pour déterminer la dynamique de progression de la maladie et pour choisir le schéma de traitement optimal. Simultanément à Smad dans ce cas, une électrocardiographie ECG est nécessaire. Smad surveille également les changements de rythme cardiaque et est donc prescrit pour les maladies cardiaques.

Outre la DBP, qui détermine la pression artérielle, des groupes individuels de patients peuvent être affectés à la mesure des taux de cholestérol et de glucose pour un diagnostic précis.

Préparation à l'enquête

Si un patient se voit prescrire SMAD, le médecin organise un briefing détaillé avant de commencer ces examens. Préparation à l'analyse ou à l'étude de Smad:

  • normalisation du régime de jour;
  • rejet de vêtements, mouvement glaçant;
  • l'abolition de l'activité physique;
  • refus de nager.

Tout en portant l'appareil ne peut pas prendre un bain ou une douche, car la pénétration d'humidité viendra à la conclusion de la défaillance de l'appareil. À la veille de l'installation du dispositif, le patient est autorisé à prendre tout médicament sédatif. Dormir avec l'appareil sur la poitrine n'est pas très confortable, il est donc important de dormir suffisamment avant de l'installer.

Comment se fait la surveillance?

Selon Holter, la méthode de recherche la plus courante et la plus précise utilisée en cardiologie est le Smad et l’électrocardiogramme. L’examen Holter implique une surveillance permanente de Smad avec fixation des caractéristiques cardiaques aux moments de variations de la pression artérielle.

L'algorithme d'examen est simple:

  • établissez sur une épaule un brassard large dans lequel l'air arrive;
  • brassard attaché à l'appareil;
  • le dispositif est situé sur le harnais sur la poitrine;
  • la mesure de la pression artérielle est effectuée toutes les demi-heures;
  • Toutes les données sont enregistrées dans la mémoire de l'appareil.

Le travail principal est effectué par l'appareil. L'appareil Smad est un mini-ordinateur ou un moniteur de pression artérielle très intelligent, qui non seulement mesure la pression, mais enregistre également les valeurs, les analyse et crée un graphique des variations de la pression artérielle. Le patient reste soumis à quelques règles:

  • vivre sur un horaire régulier;
  • faire les tâches ménagères sans tenir compte de l'appareil;
  • ne prenez pas de douche;
  • refuser tout médicament (après entente préalable avec le médecin);
  • Ne laissez pas l’instrument plié à la main avec le brassard installé.

L'appareil mesure toutes les 30 minutes. Le médecin donne au patient un journal spécial dans lequel toute charge est enregistrée pendant la journée. Tout changement dans l'état psycho-émotionnel et d'autres facteurs pouvant provoquer une augmentation de la pression y sont également enregistrés.

La recherche Holter inclut également des mesures de fréquence cardiaque.

Comment se comporter le patient?

L'installation de l'appareil ne cause pas de gêne. Une personne ressent la même chose que lors de la mesure habituelle de la pression avec un tensiomètre à domicile. Le seul point négatif est la pression constante du bras avec le brassard toutes les 30 minutes.

Pour éviter toute distorsion des données obtenues lors de l'enquête, vous devez:

  • se comporter comme d'habitude;
  • éviter les charges intenses;
  • ne changez pas le régime;
  • ne prenez pas de médicaments pour l'hypertension;
  • ne soyez pas nerveux
  • abandonner les vêtements serrés;
  • assurez-vous que le tube de l'appareil ne se serre pas.

Le stress et le stress psycho-émotionnel peuvent fausser les résultats de l'enquête. Ils doivent être évités. Il est préférable de minimiser les contacts avec les autres le jour du port de l'appareil, pour ne pas vous ennuyer avec des bagatelles et essayer de rester détendu.

Le jour de la surveillance de la pression, les heures supplémentaires et les quarts de nuit doivent être évités. Le sommeil doit être fait à l'heure habituelle pour le patient. Il est important de ne pas oublier de le fixer dans le journal.

Il est nécessaire de noter tous les événements pouvant affecter les indicateurs de pression artérielle.

Contre porter un appareil

En soi, le Smad ressemble un peu à un petit sac à l'épaule, mais il devrait être porté autour du cou ou de la poitrine. L'appareil est compact, mais peut être perceptible par d'autres. Vous pouvez cacher l'appareil sous des vêtements amples.

Le principal inconvénient du port de l'appareil est la compression périodique de l'artère sur le bras au moment du gonflage du brassard avec de l'air. Les sentiments ressemblent au travail d'un tensiomètre régulier, mais sont répétés toutes les demi-heures. Dans le même temps, une mise en marche soudaine de l'appareil peut prendre une personne par surprise et provoquer un léger saut de pression stressant. Cependant, cela ne déforme pratiquement pas les valeurs, car après 2-3 remontages du brassard, les patients s’habituent au fonctionnement de l’appareil.

Un autre problème est une violation de la sensibilité du bras sur le site du brassard. Ceci est dû à la même compression de l'artère. Cependant, certaines personnes se sentent fatiguées au bras avec un brassard.

Les personnes ayant une peau particulièrement sensible peuvent subir une irritation ou une érythème fessier après une journée de port du brassard. Cela est dû au fait que le plus souvent, il est composé d'un matériau artificiel qui empêche la peau de respirer. Le problème est plutôt esthétique et passe rapidement même sans traitement.

Un inconvénient grave du port de l'appareil est la nécessité de s'assurer en permanence que le tube reliant le brassard au tonomètre ne se contracte pas. Pour vous endormir, vous devrez choisir une position du corps qui n’interférera pas avec le flux d’air normal dans le brassard. Malheureusement, dormir avec un appareil pour le Smad est très inconfortable.

Contre-indications

Il n'y a pas de contre-indications absolues à l'examen. Il peut être nécessaire de transférer l’installation du dispositif à une autre date si une personne présente une éruption cutanée ou si une maladie dermatologique s’aggrave au niveau de l’installation du brassard, par exemple le psoriasis.

L'installation de l'appareil n'est pas possible en cas de fracture, d'ecchymose grave, de brûlure ou d'autres blessures de la main sur laquelle le brassard est placé. Dans ce cas, l'étude est transférée jusqu'à la guérison complète de la personne et la peau est restaurée.

Pour les blessures à la main ou les lésions cutanées, l'étude est tolérée.

Coût de l'examen

La surveillance quotidienne de la pression artérielle ne doit être prescrite que par un cardiologue. Le coût moyen de cet examen dépend de la clinique dans laquelle l’appareil est installé, ainsi que du type d’appareil.

Une étude utilisant la méthode Holter coûtera en moyenne 2300 roubles. En fait, la fourchette de prix est très large. Dans différentes cliniques, Smad coûte entre 1 200 et 3 500 roubles. En même temps, le prix n’affecte pas la qualité de l’étude, étant donné que tous les instruments de mesure de la pression fonctionnent sur le même principe, il est donc toujours possible de placer un endroit où cette procédure sera moins chère.

Le coût du Smad dépend également de la région. Dans les cliniques provinciales, l’examen coûte jusqu’à 1 500 roubles dans les cliniques de la capitale - à partir de 2000.

Est-il possible de tromper Smad?

L'hypertension, la dystonie neurocirculatoire hypertensive et l'insuffisance cardiaque grave sont des maladies dans lesquelles les jeunes ne peuvent pas être recrutés. Pour confirmer le diagnostic, la surveillance quotidienne de la pression artérielle est nécessairement considérée comme le moyen le plus optimal de déterminer la dynamique des variations de la pression artérielle.

Les jeunes, qui ne servent même pas, se demandent souvent comment tromper le SMAD. Les recommandations suivantes peuvent être publiées en toute sécurité dans la catégorie des embouts néfastes, mais elles aident vraiment à augmenter la pression artérielle et à tromper l'appareil pour Smad.

  1. Au moment de l'installation du brassard devrait retenir votre souffle. Vous devez respirer seulement une fois qu'il est rempli d'air.
  2. Au moment de la mesure de la pression, tendez les fesses et tirez les orteils sur eux-mêmes. Ces manipulations sont invisibles pour les autres, mais le corps les prend pour faire de l'exercice, alors la pression augmente.
  3. Des médicaments tonifiants qui aideront à augmenter la pression - teinture de citronnelle, de ginseng, d’Eleutherococcus. Ils peuvent être pris 15 gouttes trois fois par jour plusieurs jours avant l’installation du SMAD.
  4. Lorsque vous portez l'appareil, abaissez le bras avec le brassard sous le niveau du cœur. Si une personne est allongée sur un lit, vous devez lever les jambes haut, à ce moment-là. En même temps, le flux sanguin normal est perturbé et la pression augmente.
  5. Pour que la valeur moyenne de Smad dépasse 155 pour 100 mm de mercure. Vous pouvez prendre des boissons énergisantes, du café, des grains de café, du thé noir très fort ou des comprimés de caféine.
  6. Ceux qui veulent tromper précisément le SMAD doivent se rappeler une règle importante: dans un rêve, la pression chute en moyenne de 20%. Si après toutes les méthodes susmentionnées pour augmenter la pression la nuit pour s’endormir profondément, la pression artérielle baisserait et la moyenne de l’enquête ne dépasserait pas 140 mm Hg. Ainsi, afin de diagnostiquer faussement l'hypertension, il faudra rester éveillé pendant la surveillance quotidienne de la pression.

Ces méthodes ont un impact négatif sur le travail des vaisseaux sanguins et du cœur. Après les mesures de déception, le Smad devra se reposer intensément et se rétablir pendant au moins deux semaines.

Smad (surveillance quotidienne de la pression): lectures, conduite, résultats

Tout le monde sait que de nombreuses maladies cardiovasculaires sont devenues «plus jeunes» ces dernières années, c'est-à-dire qu'elles se retrouvent chez les jeunes. L'hypertension artérielle ne fait pas exception. Cela est dû non seulement à une écologie et à une nutrition médiocres des temps modernes, mais également à un nombre croissant de situations stressantes, en particulier parmi la population active. Mais, malheureusement, il est parfois difficile, même pour un médecin, de reconnaître et de distinguer une augmentation de la pression liée à la situation, par exemple lors d'une surcharge psycho-émotionnelle, de la véritable hypertension. Par conséquent, de plus en plus souvent, dans l'arsenal des thérapeutes et des cardiologues, il existe une telle méthode d'examen supplémentaire, telle que la surveillance de la pression artérielle sur 24 heures, qui permet tout d'abord de détecter un patient souffrant d'hypertension artérielle - plus de 140/90 mm Hg Art. (critère de diagnostic de "l'hypertension").

L'histoire de la création de la méthode remonte aux années 60 du siècle dernier, lorsque diverses tentatives ont été faites pour enregistrer la pression artérielle pendant la journée. Au début, on utilisait des dispositifs dans lesquels le patient injectait indépendamment de l'air dans le brassard du tonomètre au signal d'une minuterie. On a ensuite tenté de mesurer la pression artérielle de manière invasive à l’aide d’un cathéter dans l’artère brachiale, mais cette technique n’a pas été largement utilisée. Dans les années 70, un appareil entièrement automatisé alimentant le brassard en air indépendant a été créé. Le mini-ordinateur de l'appareil lit les données de mesures consécutives de la pression artérielle, y compris la nuit, lorsque le patient dort.

L'essence de la méthode est la suivante. Un brassard est appliqué au patient sur les tiers moyen et inférieur de l'épaule, ressemblant à un appareil classique de mesure de la pression (tonomètre). Le brassard est connecté au registre, qui fournit l’alimentation en air et l’injection, ainsi qu’un capteur qui enregistre les mesures de pression artérielle et les stocke en mémoire. Après l'examen, le médecin transfère les résultats à l'ordinateur lors du retrait de l'instrument, après quoi il peut donner une conclusion définitive au patient.

Avantages et inconvénients de la méthode

L’avantage incontestable de la méthode Smad est que la surveillance de la pression au cours de la journée vous permet d’attraper les moindres fluctuations dans les différentes catégories de patients.
Par exemple, chez certains individus, le syndrome de «blouse blanche» se produit lorsque, lors d’un examen médical de routine, par exemple chez un patient en bonne santé sans hypertension, la pression augmente soudainement, parfois à des niveaux élevés. Après avoir reçu les résultats de la surveillance quotidienne, lorsque le patient est calme, le médecin peut se faire une idée du véritable état de la situation. En règle générale, chez ces personnes, la pression dans la journée dans des conditions normales devient normale.

Au contraire, chez certains patients, toutes les plaintes sont liées à l’hypertension, mais il n’est pas possible de fixer un nombre élevé au rendez-vous du médecin. Là encore, le SMAD vient en aide au médecin, ce qui vous permet d’enregistrer les baisses de pression caractéristiques de l’hypertension.

Ainsi, c'est souvent le cas du syndrome prémenstruel qui est crucial dans le diagnostic de l'hypertension artérielle.

Parmi les autres avantages, on peut noter la prévalence et la disponibilité de la méthode pour la population, la non-invasion, la facilité d'utilisation et la faible intensité de main-d'œuvre.

Parmi les inconvénients, il convient de mentionner un léger inconvénient pour le patient, car pendant la journée, vous devez rester avec un brassard sur le bras, qui gonfle périodiquement l'air, ce qui peut nuire au bon sommeil. Cependant, compte tenu du fait que la valeur diagnostique de la méthode est grande, ces inconvénients peuvent être facilement supportés.

Indications pour la procédure

appareil moderne pour Smad

La surveillance quotidienne de la pression artérielle est indiquée dans les cas suivants:

  • Diagnostic primaire de l'hypertension.
  • Surveillance du traitement chez les patients hypertendus.
  • Obtenir des informations sur l’heure de la journée à laquelle le patient augmente souvent la pression afin d’ajuster les doses de médicaments reçues à différents moments de la journée. Par exemple, chez les patients avec des chiffres de haute pression la nuit, il est préférable de prescrire des médicaments supplémentaires pour la nuit, et le matin et l'après-midi, de se concentrer sur la prise de médicaments le matin, immédiatement après le réveil,
  • Diagnostic de l'hypertension chez les personnes présentant un niveau élevé de situations stressantes pendant les heures de travail lorsque l'hypertension a une cause psychogène. Les tactiques de traitement dans ce cas devraient commencer par un traitement sédatif.
  • Syndrome d'apnée du sommeil.
  • Hypertension chez les femmes enceintes, en particulier avec suspicion de prééclampsie (l'étude est menée à l'hôpital).
  • Examen des femmes enceintes avant l'accouchement en cas d'hypertension pour résoudre le problème des tactiques d'accouchement.
  • Examen visant à confirmer l'aptitude professionnelle (conducteurs de train, etc.), ainsi que les candidats nommés, dont l'aptitude au service militaire est mise en doute.

Contre-indications pour mener Smad

L’examen peut être contre-indiqué dans les maladies et affections suivantes du patient:

  1. Maladies dermatologiques associées à des lésions de la peau du membre supérieur - versicolor, champignon, etc.
  2. Maladies du sang, par exemple thrombocytopénie grave, purpura hémorragique, éruption pétéchiale, etc., caractérisées par l'apparition d'ecchymoses au moindre pincement de la peau,
  3. Traumatisme aux membres supérieurs
  4. Maladies vasculaires avec atteinte des artères et des veines des membres supérieurs en exacerbation,
  5. Maladies mentales des patients associées à une incapacité à prendre soin de soi, à l’agressivité et à d’autres symptômes

Préparation à la procédure

La surveillance quotidienne de la pression ne nécessite aucune préparation spéciale. Le patient est non seulement autorisé, mais même nécessaire pour vivre à un rythme familier, sans limiter le stress physique ou psycho-émotionnel le jour de l'étude. Bien sûr, il ne faut pas aller au gymnase ni boire beaucoup d’alcool - il vaut mieux l’éliminer complètement. De plus, avant les jours d’essai, les médicaments du patient devraient être annulés, mais cela ne devrait être fait qu’en consultation avec le médecin qui a prescrit la surveillance. Cependant, lors de l'examen, afin de contrôler le traitement, les médicaments doivent au contraire être pris, mais le moment de prendre certains médicaments doit être consigné dans un journal spécial afin que le médecin puisse voir comment ils affectent la pression artérielle pendant la journée. Encore une fois, vous devez coordonner la prise de la pilule avec votre médecin.

Le jour de l'étude, les aliments et les liquides sont autorisés, car il n'est pas nécessaire de "raccrocher" le moniteur sur un estomac vide. Parmi les vêtements, préférez un t-shirt fin à manches longues - pour des raisons d'hygiène, car le brassard est généralement réutilisable pour tous les patients.

Comment se passe la procédure?

Le matin, à l'heure convenue, le patient doit se rendre au service des diagnostics fonctionnels. L'examen peut être effectué à la fois à la clinique et à l'hôpital. Après une mesure préliminaire de la pression par la méthode de Korotkov à l'aide d'un tensiomètre standard, le patient est placé sur une épaule (généralement laissée aux droitiers et vice-versa), un brassard relié à un appareil qui force l'air à travers des tubes minces et contient également un dispositif de stockage des informations reçues.. Ce dispositif est fixé à la ceinture des vêtements du patient ou se glisse dans un sac à main spécial que le patient porte sur son épaule. Dans certains cas, des électrodes enregistrant un cardiogramme sont superposées sur la poitrine du patient, en cas de surveillance parallèle de l'ECG selon Holter.

Le moniteur est déjà configuré pour que l'appareil, après un certain temps, force l'air dans le brassard. En règle générale, il est une fois toutes les 20-30 minutes dans la journée et une fois par heure la nuit. Dans ces moments, le patient doit faire une pause, baisser librement la main et attendre que la mesure soit terminée. En outre, un bouton est présent sur le moniteur, sur lequel vous pouvez appuyer lorsque des symptômes désagréables apparaissent, et une mesure imprévue de la pression artérielle aura lieu.

Pendant la journée, le patient doit noter dans son journal le moment où il a pris les médicaments, l'heure du repas, l'heure et la nature de l'activité physique jusque dans les moindres détails - par exemple, il est allé à la cuisine, au troisième étage, etc. Il est particulièrement important de noter le type d'activité pendant la mesure de la pression. Vous devez également noter les symptômes désagréables - douleur au coeur, maux de tête, essoufflement, etc.

Un jour plus tard, le patient a de nouveau visité la salle de diagnostic fonctionnelle afin de retirer le moniteur, de transférer les informations sur l'ordinateur et de donner la conclusion du protocole de l'étude.

Smad dans l'enfance

Chez les enfants de plus de sept ans, la surveillance quotidienne de la pression artérielle est souvent utilisée, mais en règle générale conjointement avec la surveillance de l'ECG. Les indications ne sont pas seulement l'hypertension, mais aussi l'hypotension (basse pression), les troubles du rythme ainsi que les états syncopaux (perte de conscience).

La conduite de l'étude n'est pas très différente de l'enquête auprès des adultes, la seule différence étant que l'enfant doit être expliqué plus en détail, voire mieux, pour montrer comment fonctionne le moniteur et à quoi il sert.

Déchiffrer les résultats

Le niveau de pression artérielle, ainsi que certains autres indicateurs (température corporelle, pouls, fréquence respiratoire) est une valeur soumise aux rythmes quotidiens. Le plus haut niveau de tension artérielle est observé le matin et l'après-midi et la nuit, la pression artérielle est faible.

Idéalement, les chiffres de pression artérielle vont de 110/70 à 140/90 mm Hg. Chez les enfants, la pression peut être légèrement inférieure aux chiffres indiqués. Lors de la surveillance, en plus du nombre moyen de pression artérielle (pression artérielle systolique - PAS et pression artérielle diastolique - DBP), la variabilité du rythme quotidien, c’est-à-dire les fluctuations du CAD et du DBP par rapport à la courbe quotidienne moyenne, ainsi que l’indice quotidien, sont indiquées. HELL en pour cent. Dans l'index quotidien normal (IS), il est compris entre 10 et 25%. Cela signifie que le nombre moyen de nuit de tension artérielle «de nuit» devrait être inférieur au minimum à 10% «quotidien». La variabilité du rythme est considérée comme déviée de la norme si au moins une des mesures donne des valeurs supérieures ou inférieures aux valeurs normales de la pression artérielle.

Exemple de résultats Smad

En fonction des données obtenues à la suite des mesures, le médecin établit un rapport dans lequel les indicateurs décrits ci-dessus sont indiqués.

Fiabilité de la technique

Encore une fois, il n’est pas difficile d’atteindre un niveau élevé de pression artérielle dans le Smad, mais il est presque impossible de tromper le médecin qui a dirigé ou reçu les résultats. Tout d’abord, cela est dû au fait que de nombreuses recrues essaient d’augmenter la pression la nuit et, généralement, chez les jeunes, même en cas d’hypertension, la pression la nuit est normalisée. Deuxièmement, lorsque la charge est proportionnelle à la pression, la fréquence cardiaque augmente également, ce qui est dans la plupart des cas fixé sur la surveillance ECG. Par conséquent, le médecin qui observe une tachycardie sinusale et une augmentation de la pression artérielle est susceptible de réfléchir à la fiabilité de la technique et de prescrire d'autres méthodes de recherche, peut-être même à l'hôpital.

Certaines personnes en âge de servir des militaires consomment de grandes quantités de boissons contenant de la nicotine et de la caféine, et parfois même de l'alcool le jour de l'étude. De tels cocktails à base de caféine et de charges continues pendant la journée affecteront certainement le cœur et les vaisseaux du jeune, et pourraient conduire à une pathologie cardiovasculaire à l'avenir. Par conséquent, il est préférable de ne pas prendre de risques et de mener cette enquête comme d’habitude. En fin de compte, le service militaire n'est pas aussi néfaste que de possibles complications liées à une augmentation de la pression sous l'influence de la caféine, de l'alcool et d'un effort physique excessif, auxquelles les jeunes, sans le savoir, ont recours pour se «retirer» de l'armée.

Il existe des cas où, au contraire, le patient veut «tromper» le Smad afin de dissimuler une hypertension et continuer à effectuer un travail responsable après avoir été soumis à des tests de condition physique. Dans ce cas, il vaut la peine de recommander au sujet au moins de manière générale de revoir son mode de vie et d’éliminer les habitudes néfastes telles que la malnutrition et la consommation excessive de sel, les glucides simples, les graisses animales et les calories excessives (sans oublier l’alcool, la caféine et la nicotine). Mais en même temps normaliser le niveau d'activité physique, éliminer le stress, le manque de sommeil et les charges inégales. Et pour obtenir un bon résultat, il est utile de commencer une «restructuration» à l’avance, au moins plusieurs mois avant l’examen. Et après cela, «corrigez» votre nouveau mode de vie et améliorez votre santé, tout en ralentissant la progression de l'hypertension.

Comment est l'essence de la surveillance quotidienne de la pression artérielle et du rythme cardiaque?

Les maladies du système cardiovasculaire sont l’une des principales causes de décès. Environ un million de personnes meurent chaque année de ces maladies uniquement en Russie. Le problème ne vient même pas de la mauvaise médecine, mais plus souvent du fait que les gens ne demandent pas rapidement de l'aide et que l'ambulance les a déjà accompagnés d'un accident vasculaire cérébral ou d'une crise cardiaque. À peine un peu plus de trente personnes font attention à leur pression ou à des maux de tête périodiques. Les hommes sont particulièrement frivoles à ce sujet: nulle part cela ne fait particulièrement mal, cela signifie qu’il est en bonne santé, quel est l’intérêt d’avaler des pilules ou de consulter un médecin en vain.

Avantages et inconvénients de la méthode

Attention! L'hypertension est une maladie «ruse» et peut être presque asymptomatique. Le patient est gravement malade, mais des mesures ponctuelles de pression peuvent ne pas montrer le problème.

Comment décrypter le Smad

Smad - est la surveillance quotidienne de la pression artérielle. Nom de méthode abrégé le plus couramment utilisé. Il vous permet d’enregistrer automatiquement les changements de pression artérielle pendant une journée ou plus à l’aide d’un appareil spécial. Smad offre au médecin la possibilité d'identifier les menaces cachées pour la santé, en particulier chez les personnes en bonne santé. Comparée aux méthodes de mesure de pression ponctuelles conventionnelles, la méthode Smad donne une image beaucoup plus précise. Le principal avantage de cette étude est la possibilité d’enregistrer des changements, même minimes, de la pression.

Les avantages incontestables de la méthode de surveillance de la pression et du pouls comprennent le fait que le patient n’a pas besoin de subir de manipulations complexes, qu’il n’a pas besoin de changer son mode de vie habituel ni d’aller à l’hôpital.

Les inconvénients comprennent un certain inconfort dû au fait que l'appareil est sur le corps pendant longtemps, le brassard situé sur le bras lors de la mesure de la pression exerce une pression assez forte sur le bras, ce qui peut interférer avec le patient la nuit.

Néanmoins, cette méthode a une très grande valeur diagnostique. Smad est extrêmement efficace dans le diagnostic de l'hypertension artérielle.

Indications pour la procédure

Le plus souvent, une telle surveillance de la pression est une méthode cruciale dans le diagnostic de nombreuses pathologies. Il y a de nombreuses indications pour sa conduite:

  • Dans certains cas, il est nécessaire d'exclure l'hypertension "manteau blanc". Ce syndrome est une réaction psychologique spécifique - une augmentation de la pression artérielle, qui ne se manifeste que lors de la visite d'un établissement médical. Lors de la réception médicale chez des patients individuels, la pression peut chuter brusquement ou augmenter (et assez fortement);
  • Pour clarifier le diagnostic d'hypertension, lorsque le patient a révélé pour la première fois une pression artérielle élevée, le médecin souhaite toutefois obtenir des données supplémentaires;
  • L'étude est réalisée avec une hypertension symptomatique, dans les cas où l'augmentation de pression résulte d'un stress ou est associée à d'autres maladies, notamment l'ischémie, l'insuffisance cardiaque, l'hypertrophie du myocarde ventriculaire gauche, des problèmes vasculaires cérébraux, des troubles métaboliques;
  • Chez les patients âgés, l'hypertension est souvent observée en raison de modifications des tissus corporels liées à l'âge;
  • L'étude montre que si une pression basse est remplacée de manière abrupte par une pression élevée, de telles baisses pendant une longue période peuvent entraîner de graves complications.
  • Pour clarifier le diagnostic d'hypotension, si le patient a des évanouissements fréquents. Elle est réalisée chez des patients présentant de faibles valeurs de pression, en particulier avec des diagnostics d'asthénie neurocirculatoire, de dystonie vasculaire;
  • Examen au cours de la grossesse avec suspicion de toxicose tardive, exclusion de la pathologie et détermination du processus de gestion du travail (si la femme souffre d'hypertension);
Mesures de grossesse

Smad dépenser

  • Lors de l'examen de patients de l'enfance et de l'adolescence présentant une hérédité défavorable en ce qui concerne l'incidence d'hypertension ou de pathologies circulatoires cérébrales;
  • Pour choisir le meilleur traitement pour les patients hypertendus, contrôler le traitement médicamenteux, évaluer son traitement, son efficacité et sa sécurité, sa résistance aux médicaments prescrits, la correction des doses prescrites, ceci est particulièrement important pour les patients après une crise cardiaque ou un AVC;
  • Examen des patients atteints de diabète, maladie rénale, où il est nécessaire de surveiller en permanence les indicateurs;
  • Réalisé pour sonder les candidats des écoles militaires afin de déterminer l'aptitude professionnelle de certaines spécialités (pilotes, machinistes, etc.);
  • Avec l'aide de la surveillance, il est possible de détecter l'hypertension nocturne, il est également utilisé pour diagnostiquer l'apnée du sommeil;
  • Identifier l'hypertension artérielle au bureau, où la pression peut augmenter soudainement et sans raison. En cas d'hypertension externe inoffensive sur le lieu de travail, cela peut évoluer en une maladie grave. Pour éviter cela, il est nécessaire de corriger rapidement les conditions de travail du patient.

Smad habituellement prescrit en présence des plaintes suivantes:

  • asthénie et fatigue constante du patient;
  • maux de tête fréquents;
  • vision floue, l'apparition de mouches devant ses yeux;
  • bruit, bourdonnements dans les oreilles;
  • évanouissements, évanouissements, vertiges.
Vertiges et maux de tête

Contre-indications pour mener Smad

Vous ne pouvez pas effectuer la procédure dans les cas suivants:

  • Si le patient a une violation de la peau à la place de la fixation pneumomanzheta, une inflammation ou une maladie de la peau;
  • Dans les maladies vasculaires, en particulier pendant l'exacerbation;
  • Hémophilie, avec une tendance à saigner;
  • Avec de nombreuses pathologies mentales;
  • Avec des blessures des deux mains;
  • Avec des problèmes d'artères brachiales (obstruction);
  • L'étude peut ne pas être utile lorsque le patient a une pression supérieure à 200.

Le médecin doit informer toutes les limitations de la procédure de surveillance de la pression du patient.

Préparation à la procédure

Avant Smad, le médecin traitant arrête parfois certains médicaments contre la pression. Si le médecin n’en a pas décidé autrement, vous devez prendre tous les médicaments. Il faut porter des vêtements légers à manches courtes et des vêtements plus spacieux par dessus. L'appareil est généralement monté sur la ceinture et parfois suspendu au cou. Avant l'examen, le patient peut mener une vie normale, aucune préparation supplémentaire n'est nécessaire pour cette méthode de mesure de la pression.

Comment se passe la procédure?

Envisagez une surveillance quotidienne de la pression artérielle. Comment cette étude est-elle menée? Pour commencer, un brassard pneumatique est placé au-dessus du coude du patient, lequel est relié à l'enregistreur au moyen d'un tube. Ce petit appareil, pesant environ 300 grammes, injecte de l’air pendant les durées programmées, puis le libère. Le médecin lit les résultats des mesures de pression dans la mémoire de l'appareil et les analyse.

Pendant la journée, les mesures sont prises tous les quarts d'heure et de nuit, toutes les demi-heures. L’étude de la pression dure un jour ou plus (comme dit le médecin), puis le patient doit éteindre l’enregistreur et le consulter à nouveau.

Un spécialiste des diagnostics fonctionnels connecte l'appareil à un ordinateur et le programme pour un patient donné.

Le brassard est fixé sur la main "non travaillante" (pour la "droitière" à gauche et pour la "gaucher" à la droite). Il est fixé à l’avant-bras du patient, à deux centimètres au-dessus du coude, et est sélectionné pour chaque patient en fonction de la taille de son bras. Après cela, le patient peut aller au travail ou à la maison, l'appareil mesure automatiquement la pression. Smad n'interfère pas avec la vie ordinaire, vous pouvez même continuer à faire du sport.

Comment se comporter pendant la procédure

Les consultations sur la conduite de Smad fournissent aux médecins et aux cardiologues.

Avant la procédure, le médecin publie un journal spécial dans lequel le patient doit noter tout ce qui a été fait pendant la journée, certains types d’activités mentales et physiques (exercice, stress, travail au travail), marquer les périodes de sommeil et de veille. Vous devez enregistrer des données sur les périodes de malaise (par exemple, vertiges, pulsations sévères) et des informations sur la prise de médicaments, c'est-à-dire prendre des notes sur tout ce qui peut affecter la pression et le rythme cardiaque.

Si le patient estime que le brassard a glissé, vous devez le réparer. Le tube qui relie le moniteur au brassard ne doit pas être pincé avec des vêtements.

Le patient doit faire attention à la charge de la batterie, que l'enregistreur ait assez de puissance pour la durée de la procédure. Selon les instructions, il est recommandé d’éviter l’abreuvement de l’enregistreur (il est préférable de ne pas prendre de douche à ce moment-là) et il est également extrêmement indésirable de rester longtemps à proximité d’un fort rayonnement électromagnétique. Si l'équipement Smad a cessé de fonctionner, vous devez signaler l'incident au médecin.

Avant chaque mesure de la pression artérielle, l'appareil émet un grincement.

Astuce! Si possible, lors de la mesure, il est conseillé de ne pas bouger, les résultats seront plus précis.

Pendant que l'appareil pompe de l'air, vous devez vous arrêter, relâcher le bras avec le brassard et le baisser. Un second bip indique que la mesure est terminée. Après le deuxième signal, la personne peut continuer l'activité interrompue.

La nuit, vous devriez essayer de dormir et le jour, vous ne devriez pas non plus regarder ce que montre exactement l'appareil. Sinon, l'anxiété suscitée par les résultats pourrait faire augmenter la pression artérielle et fausser les lectures finales.

Smad dans l'enfance

Smad peut être fabriqué non seulement pour les patients adultes, mais également pour les enfants à partir de sept ans. Cette procédure est totalement sûre, elle est pratiquée chez les enfants suspectés d'hypotension et d'hypotension, de troubles cardiaques, d'évanouissements fréquents. Souvent, une telle étude est associée à une surveillance par ECG.

L'étude est conduite de la même manière que chez l'adulte, sauf que la taille des manchettes est différente. Avant la procédure, l'enfant doit être informé de l'examen, de son utilité et de son indolence. Le cardiologue doit vous donner toutes les recommandations et vous indiquer comment remplir correctement le journal au cours de la MAPA.

C'est important! La procédure Smad est particulièrement importante pour le diagnostic de la dystonie végétative-vasculaire.

Cette pathologie chez les enfants arrive très souvent récemment. Le traitement nécessite un diagnostic sans erreur, car le TRI peut facilement être confondu avec l'hypertension artérielle. L'utilisation de Smad peut correctement donner un avis médical et déterminer la tactique d'un traitement ultérieur.

Déchiffrer les résultats

Les instruments modernes Smad effectuent eux-mêmes la classification initiale des données enregistrées. Les pathologies sont présentées dans des tableaux et des graphiques. Le médecin traite les enregistrements sur l'ordinateur, ce qui lui permet de diagnostiquer, de choisir la meilleure méthode de traitement et d'éviter les complications possibles.

Qu'est-ce que le médecin apprend des résultats du Smad?

Outre le fait que l’appareil Smad enregistre une augmentation de la pression du patient à l’étude dans différentes situations, il surveille également la diminution ou l’augmentation journalière naturelle de la pression artérielle - rythmes circadiens. Des rythmes anormaux peuvent signaler d'éventuels problèmes de santé. Sur la base des informations reçues, le médecin peut recommander au patient de modifier son régime alimentaire ou de se soumettre à des contrôles et à des études supplémentaires.

Lors de la surveillance de la pression artérielle, le médecin évalue:

  • La pression moyenne du patient. Normalement, la pression artérielle quotidienne moyenne devrait être inférieure à 130 à 80 mm Hg;
  • Moments où la pression artérielle est minimale et maximale;
  • La pression systolique et diastolique du patient par jour;
  • La vitesse et l'ampleur de la pression augmentent le matin.

L'analyse de l'index journalier (IC) de la pression artérielle est importante pour le traitement de l'hypertension et la prévention des complications de l'hypertension. À cet indice, les patients hypertendus sont répartis en 4 groupes.

Si l'IS du patient se situe dans la plage de 10 à 20%, il s'agit du groupe Dipper. Si moins de 10% (non dipper), alors ces personnes ont une diminution de la pression artérielle nocturne insuffisante, et elles ont un risque accru de complications du système cardiovasculaire. Lorsque l'indice est inférieur à zéro (pic de nuit), il s'agit de patients dont la tension artérielle est moyenne la nuit par rapport à la journée, ils présentent un risque accru de lésions rénales et une insuffisance cardiaque sont possibles. Lorsque l'IS est supérieur à 20% (Over dipper), chez ces patients, la pression est réduite précisément la nuit et ils courent un risque élevé d'accident ischémique cérébral.

Avec certains indicateurs, le médecin peut immédiatement comprendre qu'un traitement médicamenteux n'apportera aucun résultat et qu'une intervention chirurgicale est indiquée au patient.

Dans certains cas, le patient reçoit simultanément une surveillance SMAD et ECG (surveillance Holter), en particulier en cas d'évanouissement lié à une étiologie obscure et à des troubles du rythme cardiaque.

Fiabilité de la technique

Grâce aux données de l'étude Smad, le cardiologue est en mesure de clarifier le diagnostic d'hypertension, de vérifier si le patient a des problèmes de rythme cardiaque et de déterminer les causes de son état de santé. Il est également possible d'analyser les modifications de l'état au cours de la période de traitement passée, de prescrire un traitement plus approprié, d'évaluer les résultats du traitement déjà effectué et d'éliminer les complications possibles.

Comment porter un appareil

De nombreux patients posent des questions sur la surveillance de la pression et du pouls. Comment cette mesure est-elle effectuée à la maison? En fait, la procédure Smad se fait à la maison, vous n’avez donc pas besoin d’aller à l’hôpital, vous ne devez suivre que les instructions du médecin.

Smad reflète beaucoup plus précisément le niveau de modification de la pression artérielle et donne aux médecins une image plus précise de la maladie. Le traitement sera donc plus rapide et efficace.

Chaque personne peut très bien passer Smad sans rendez-vous spécial du médecin, à l'initiative personnelle s'il le juge utile. Même si la surveillance ne détecte aucun écart par rapport à la norme, il est logique de conserver les résultats passés pour pouvoir les comparer à la mesure quotidienne ultérieure de la pression artérielle.

Cette étude de pression permet de diagnostiquer facilement de nombreux problèmes du système cardiovasculaire, elle est indolore et très efficace.

Procédure Nuances of the Smad: quand ils prescrivent et comment utiliser l'appareil correctement pour la surveillance quotidienne de la pression

L'une des procédures de diagnostic les plus importantes pour de nombreuses maladies est la surveillance continue de la pression artérielle tout au long de la journée, sinon - surveillance quotidienne de la pression artérielle, puis de Smad.

Lors de la surveillance d'un patient, un appareil est utilisé pour surveiller la pression artérielle.

Ceci est un appareil spécialement conçu qui vous permet de faire une analyse complète.

Un appareil de mesure intelligent au quotidien permet aux médecins de découvrir:

  • si la TA du patient est toujours élevée (ou diminuée);
  • comment, combien le niveau de pression change au cours d'un type d'activité spécifique;
  • La pression change-t-elle pendant le sommeil?

Certains appareils de mesure de la pression de la journée ont une autre fonction: en plus de la mesure de la pression, ils enregistrent la fréquence cardiaque. Si le diagnostic n’a pas encore été établi, vous pouvez vous adresser à deux spécialistes: un thérapeute ou un cardiologue.

Symptômes pour Smad

Il existe un certain nombre de symptômes dans lesquels la surveillance de la pression est une procédure vitale:

  1. maux de tête fréquents, vertiges;
  2. une diminution notable de la vision, le scintillement des "mouches" devant les yeux;
  3. pose fréquente des oreilles, bourdonnement ou bruit;
  4. fatigue rapide ou même rapide lors de tout travail.

La même procédure de diagnostic peut être prescrite en l'absence totale de ces symptômes.

Un indicateur de maladie possible sera ici une augmentation constante de la pression lors d’un examen médical. Il s’agit du phénomène dit de «blouse blanche», dans lequel un patient a une réaction psychologique prononcée à toute action médicale.

Une anxiété évidente à la vue d'un médecin entraîne des conséquences assez prévisibles: augmentation de la pression, de la fréquence cardiaque. Pour garantir pleinement que le phénomène de «blouse blanche» se déroule ici, les médecins prescrivent la procédure Smad, dans laquelle l'appareil de surveillance quotidienne de la pression artérielle joue le rôle principal.

Quelles sont les maladies révélées par la procédure?

L'appareil quotidien de mesure de la pression vous permet d'identifier:

Mais ce ne sont pas toutes les propriétés positives de la procédure. Pour les médecins, c’est un assistant précieux, qui agit au profit d’un patient particulier.

En utilisant l'appareil pour mesurer la pression pendant la journée, le médecin sans aucun problème et de manière très précise:

  • prédit le risque d'hypertension existant pour chaque patient;
  • peut déterminer quelles complications sont possibles chez le patient à l’avenir ou existent déjà à l’heure actuelle;
  • identifier le niveau d'activité physique optimal pour une personne en particulier;
  • peut comprendre l’efficacité des médicaments déjà prescrits pour la normalisation de la pression.

Comment se déroule la procédure?

Peu de personnes sont heureuses d'accepter les procédures de diagnostic et le traitement lui-même, ce qui est souvent dû au manque banal d'informations correctes. Mais mener le Smad n’a rien d’intimidant. Le patient vient simplement voir un médecin qui fixera un appareil portable pour mesurer la pression quotidienne sur son corps.

Instrument de mesure de la pression quotidienne

L’appareil lui-même ressemble à ceci: un brassard (qui nous est péniblement familier avec un tonomètre standard), un tube de liaison et la partie principale, enregistrant les données lues dans la mémoire interne. Ces dispositifs présentent des différences non pertinentes entre eux. Les plus courants sont les dispositifs dans un étui sur un harnais qui est attaché à la ceinture ou jeté à l'épaule.

Après cela, le patient rentre chez lui (au travail, au service), où il passera la journée la plus ordinaire, mais il devra tenir un journal. Il vous faudra absolument enregistrer sur papier toutes vos actions de la journée, sans oublier d’indiquer l’heure exacte.

Quels sont les événements enregistrés dans le journal? Notez l'heure de la prise de drogue, l'heure du repas, les caractéristiques de toute activité physique: je suis allé au magasin, à la cuisine, au quatrième étage, etc. Les symptômes désagréables doivent être notés - maux de tête, vertiges, douleurs cardiaques, essoufflement, etc.

Comment fonctionne l'appareil Smad, certaines des nuances de l'enquête

Comment le dispositif de l'appareil pour la surveillance continue de la pression artérielle?

Extrêmement clairement, l'appareil mesurera la pression de la personne examinée toutes les 15 minutes le jour et toutes les 30 minutes la nuit.

Toutefois, ces intervalles ne dépendent que des paramètres de l'appareil. Ils peuvent être plus significatifs, par exemple, au bout de 40 minutes de la journée.

Au cours de la période d'enquête, il n'y a pas eu de bagatelles, surtout en ce qui concerne les médicaments. Si vous suivez déjà un traitement, prenez des médicaments, informez-en votre médecin. Il peut être nécessaire d'interrompre le traitement, mais seul le médecin doit en décider. Compte tenu de la nécessité actuelle d’évaluer la qualité du traitement, les médicaments sont pris conformément au calendrier établi, fixant le moment de l’administration sur papier. Assurez-vous de noter le moment où le patient ressent l'effet de la prise de pilules.

Un jour plus tard, le médecin retirera le dispositif en annonçant au patient à quelle heure les résultats du diagnostic seront prêts. À l'heure convenue, le candidat vient voir un médecin ou un cardiologue. Avec les données du Smad, le spécialiste vous donnera un diagnostic. Si l'hypertension est diagnostiquée, des procédures de diagnostic supplémentaires sont prescrites pour clarifier les causes de la maladie.

Ce dont vous avez besoin de connaître le patient pendant la procédure

Il existe une règle spéciale: lorsque le dispositif de surveillance de la pression artérielle quotidienne commence à fonctionner (le brassard est injecté, dans d'autres modèles, un signal est émis), vous devez vous arrêter, vous détendre la main et la baisser.

Ceci est extrêmement important pour mesurer la pression et obtenir un résultat précis.

Nous tenons systématiquement un journal, en notant tout effort physique modéré (ascension au 4ème étage et plus, marche supérieure à 1 km). N'oubliez pas de noter le temps passé au volant, les périodes de stress émotionnel élevé, le stress, le cas échéant.

Réception des médicaments, nourriture, apparition de symptômes désagréables, description détaillée de ces derniers - tout cela devrait être reflété dans le journal. Tout cela concerne la vie quotidienne habituelle. L'heure du coucher, l'heure du réveil doivent également être notées dans l'agenda. Si le sommeil est interrompu, n'oubliez pas de le noter dans votre agenda.

Il y a une explication: pour la première fois, l'appareil n'a pas réussi à mesurer en raison d'un relâchement du brassard ou d'une fatigue excessive des mains.

Le brassard doit être bien ajusté au bras, sinon, il doit être serré. Dans le diagnostic de la pression artérielle ne peut pas engager dans la forme physique, aller à la gym.

Un léger inconfort peut être observé dans la main en raison de la pression du brassard, des troubles du sommeil chez les patients sensibles. Le bras dans le coude n'est pas complètement plié, donc les procédures d'hygiène - le lavage, le brossage des dents sont quelque peu difficiles. La douche ou le bain devront également être remis à plus tard - l'humidité est dommageable pour l'appareil.

Contre-indications pour mener Smad

Nous ne devrions pas penser que le SMAD est montré à tout le monde.

Il existe un certain nombre de maladies pour lesquelles la mesure quotidienne de la pression artérielle est contre-indiquée dans l'appareil:

  • certaines maladies de la peau qui affectent les membres supérieurs (champignons, versicolor et autres);
  • blessures des membres supérieurs;
  • maladies vasculaires affectant les artères, les veines des membres supérieurs (au stade aigu);
  • maladies du sang dans lesquelles la plus petite compression de la peau est accompagnée de contusions (éruption pétéchiale, purpura hémorragique, thrombocytopénie grave, etc.);
  • diverses maladies mentales du patient, entraînant l’incapacité de se servir soi-même, l’agressivité, ainsi que d’autres conséquences graves.

Vidéos connexes

Comment la surveillance quotidienne de la pression artérielle est-elle effectuée?

Ainsi, un nombre suffisamment important de patients sont actuellement incapables d’examiner en profondeur les caractéristiques de leur pression artérielle. Il est possible que, dans quelques années, ce problème cesse simplement d'être d'actualité, car les spécialistes disposeront d'un dispositif de contrôle de pression différent, plus sophistiqué.

Aujourd'hui, le dispositif de surveillance de la pression artérielle est le meilleur moyen de définir les erreurs dans le domaine de la pression artérielle, ce qui vous permet de prescrire le traitement approprié du patient.

Comment vaincre l'hypertension à la maison?

Pour vous débarrasser de l'hypertension et nettoyer les vaisseaux sanguins, il vous faut.